Fiona Mozley, Elmet

Dans les bois

Ce pre­mier roman de l’anglaise Fiona Moz­ley met en pré­sence d’une famille du York­shire. Elle vit dans les bois et se nour­rit de viande eu égard à un père ogre vian­dard et chas­seur. Il ne connaît ni les légumes ni les fruits mais, peu à peu, la nar­ra­trice (sa fille) change la donne de ce roman gothique à la fois conte buco­lique et thril­ler hard-core.
Le livre passe du para­dis à l’enfer là où la cam­pagne n’est plus celle des soeurs Bron­toe. Un sei­gneur féo­dal capi­ta­liste va mettre le feu à l’harmonie agreste non sans figu­ra­tion poli­tique de type Brexit. Une jac­que­rie prend forme pour se confron­ter à et s’insurger contre ce maître dans un déchaî­ne­ment de vio­lence décrit par une enfant.

La pre­mière moi­tié du livre (le conte) est un peu longue. Entre autres dans sa confron­ta­tion mani­chéenne nature et culture et autres oppo­si­tions. Elles sont par­fois pous­sées en un sys­té­ma­tisme inversé — du mas­cu­lin et du fémi­nin par exemple.
Dans ce pre­mier temps, tout sent sou­vent le décor et le pro­cédé. La seconde par­tie est bien plus pro­bante. La vie devient plus maté­rielle car l’écriture sort de la pesan­teur de la démons­tra­tion pour se lais­ser aller à une éner­gie cer­taine qui rap­pelle d’autres jeunes écri­vaines anglaises comme Daisy Johnson.

jean-paul gavard-perret

Fiona Moz­ley, Elmet, tra­duc­tion de Lae­ti­tia Devaux, Joelle Los­feld édi­tions, Paris, 2020.

Leave a Comment

Filed under Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>