Joël Vernet, L’oubli est une tache dans le ciel

La vie inattendue

Fran­chir le seuil n’est pas un aban­don. Je sais la table étroite au bord de la fenêtre. Je revien­drai au soir, cer­tain de dépo­ser là des bras­sées de lumière, des brins de joie et de mélan­co­lie” écrit Joël Ver­net. Et d’ajouter que c’est “ce qui enchante et attriste. On ne peut avoir l’un tout en reje­tant l’autre.“
Au fil de déam­bu­la­tions — par­fois loin, par­fois proches -, l’auteur déve­loppe une oeuvre sin­gu­lière. Le tracé de tels dépla­ce­ments courbe l’espace dans une dis­tor­sion sinueuse qui le conteste sans pour autant pou­voir exis­ter sans lui.

Cette dis­tor­sion est comme l’anamorphose d’un Autre, invi­sible, qui ne sau­rait se figu­rer que par cette cour­bure dans l’ordonnancement sym­bo­lique des abs­cisses et des ordon­nées de tout lieu. L’auteur s’y sent altier sur son che­min, “mais jamais soli­taire”.
Même s’il entend ainsi toutes les paroles du monde, il ne se laisse pas dis­traire par de telles paco­tilles : “Rien, de cette effer­ves­cence, ne m’attire.” précise-t-il. Il pré­fère ce qui embrase sa mémoire non dans un effet de nos­tal­gie mais pour un avenir.

Ce texte dit de l’oubli tapisse en clar­tés vagues d’illisibles lumières. Un savoir dont on n’a pas idée cein­ture le souffle de l’époumoné qui nous fait témoin de son nou­veau tour de sa soli­tude comme on dirait rem­plir les ronds de paresse obs­ti­née des paroles qui s’écoutent en apnée dans le fond de frag­ments de toutes sortes “qui sont des épo­pées, des visages d’hier et de demain, des voix à la gra­vité profonde”.

L’auteur écrit ainsi pour faire sur­gir à la vie inat­ten­due tan­dis qu’il che­mine sous la lumière d’un soleil qui met le feu aux pierres d’une muette qui semble boire la cha­leur en atten­dant la ren­contre du pro­me­neur obs­tiné dont le souffle est la poé­sie même.

jean-paul gavard-perret

Joël Ver­net, L’oubli est une tache dans le ciel, Illus­tra­tions de Joël Leick, Fata Mor­gana Edi­tions, Font­froide le Haut, 2020, 80 p.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>