Ra’anan Levy, L’épreuve du miroir (exposition)

De l’art de pas­ser à travers

A tra­vers la matière du monde comme de la pein­ture, Ra’anan Levy pro­duit leur essence dans un tra­vail autant d’apparition que de dis­pa­ri­tion au sein d’intérieurs déserts qui ramènent au regard que l’artiste porte sur le monde. Le quo­ti­dien est trans­formé en étran­geté. L’ensemble en des visions de l’espace, de la fuite du temps, du vide et de l’absence dans des jeux d’abîme de la per­cep­tion.
La sub­jec­ti­vité d’une telle inter­pré­ta­tion anti-objective reste d’une acuité extrême et obses­sion­nelle. Elle prouve un enga­ge­ment total dans la pein­ture comme dans la gravure.

Pour cette expo­si­tion, l’artiste a réa­lisé un nombre impor­tant d’oeuvres à tirage unique ou limité. Y paraît un exer­cice de l’ambiguïté : d’un côté, la bou­li­mie et la plé­ni­tude. De l’autre, le vide ou ce qu’un cri­tique nomme “l’anorexie”.
Le tout dans un caphar­naüm de formes, frag­ments et de choses comme celles que l’on retrouve dans son ate­lier et qui reviennent dans ses toiles qui sont des invi­ta­tions à pas­ser à tra­vers pour décou­vrir un autre monde de miroirs, de pièces vides où le pas­sage reste l’idée centrale.

jean-paul gavard-perret

Ra’anan Levy, L’épreuve du miroir, Fon­da­tion Maeght, Saint Paul de Vence, du 7 décembre 2019 au 8 mars 2020.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>