Liam Gallagher, Why me ? Why Not.

Mauvais rock des années 70–80

La moi­tié  fra­ter­nelle (enfin presque)  la moins inté­res­sante d’Oasis mais à la voix tout sauf anec­do­tique pro­pose un album plain­tif et pas­sif. Liam Gal­la­gher recycle de manière nos­tal­gique cer­tains pon­cifs musi­caux dans un sens de la mélo­die et de la bal­lade avec orches­tra­tions par­fois inuti­le­ment pré­ten­tieuses  et trop atten­dues.
A la cin­quan­taine, celui qui fut rejeté par son frère du groupe pre­mier res­sasse des pana­cées dans ce qui tient d’un non évé­ne­ment musical.

L’artiste tou­jours aussi poseur quant à son look fait le tra­vail pour la mémoire d’Oasis dans ce qui tient d’une revue du mau­vais rock des années 70–80. Le disque est sans sub­stance et se tient par la voix si on l’apprécie. Oasis n’est pas loin (jusque dans l’anecdotique), mais Liam n’est pas Noel. En absence de texte et d’originalité, il ne reste pas grand chose sinon un numéro de chant rauque en mélo­pées.
Oasis ne fut pas quoiqu’on dise un grand groupe et Liam Gal­la­gher ramène  au géné­rique de groupe. Mais le jus pre­mier est éventé. Cela plaira sans doute aux fans incon­di­tion­nels de la pre­mière heure même si cette édi­tion dis­co­gra­phique est un pâle ersatz de ceux qui furent pré­sen­tés comme les suc­ces­seurs de Beatles.

Ajou­tons que cet album res­semble en tout point au pre­mier opus solo de l’artiste. Il annon­çait sa deuxième mou­ture comme“Le disque”. Ce ne sera peut-être que le second.
Tant la purge rock FM est de la plus plate consis­tance. La nos­tal­gie n’est même plus ce qu’elle était.

jean-paul gavard-perret

Liam Gal­la­gher, Why me ? Why Not., War­ner, 2019.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, On jette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>