Rose-Marie Crespin & Françoise Joudrier, Travaux récents (exposition)

Etrange inti­mité

Il existe chez Fran­çoise Jou­drier et Rose-Marie Cres­pin des branches troubles de divers charmes. La mémoire prend une large place là où sou­ve­nirs, fan­tasmes et pré­sences créent des visions étranges. La pre­mière avec la pein­ture, la seconde avec le des­sin et le col­lages de ce qu’elle nomme des “exu­vies” prouvent que  les restes du vivant sont là pour don­ner lieux à des formes nou­velles et poé­tiques.
Refu­sant le simple pit­to­resque ou l’anecdote les deux créa­trices créent des soup­çons des plus salu­taires. Existe  impli­ci­te­ment une mise à nu de divers pré­ju­gés sur la repré­sen­ta­tion. Le monde appa­raît en deux types de dif­frac­tion que les plas­ti­ciennes assument et revendiquent.

Surgit en consé­quence une étrange inti­mité. Celle d’un dia­logue en face à face dans lequel le spec­ta­teur est  invité à une conver­sa­tion par­ti­cu­lière. Une dou­ceur émane de la confron­ta­tion.
Une dou­ceur mais aussi une sorte de nubi­lité là où les artistes gardent une main dans la tra­di­tion pic­tu­rale ou col­la­giste et l’autre chez les aven­tu­riers de l’art.

lire :

- notre entre­tien avec Fran­çoise Joudrier  

- notre entre­tien avec Rose-Marie Crespin

jean-paul gavard-perret

Rose-Marie Cres­pin & Fran­çoise Jou­drier, Tra­vaux récents, Espace Mar­ti­ningo, Cham­béry, du 21 sep­tembre au 6 octobre 2019.

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

One Response to Rose-Marie Crespin & Françoise Joudrier, Travaux récents (exposition)

  1. Jeanne

    La dou­ceur et la cou­leur des bai­sers mémoires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>