Marianne Feder, L’hiver des poètes

Quatre sai­sons ailées

Le CD de Marianne Feder pos­sède un charme par­ti­cu­lier et inédit. Pour preuve, dès qu’on tente de rap­pro­cher l’artiste — en des uni­vers pour­tant connus,  celui de la musique manouche par exemple — de noms qui pour­rait s’allier au sien aucun ne colle. Marianne Feder, sur des ter­ri­toires conno­tés, impose d’abord sa voix acide et haut per­chée (mais pas tou­jours), ses mots, ses musiques (et celle de Romane auteur de 7 textes) et des orches­tra­tions. Si bien que chaque genre visité est sub­ti­le­ment décalé avec çà et là une touche d’électro choi­sie avec dis­cer­ne­ment.
L’album emporte dans sa “marche”, titre du pre­mier mor­ceau, jusqu’à sa valse finale en hom­mage au père de Marianne. Seul le titre de l’opus peut sem­bler rédhi­bi­toire même s’il s’agit de celui d’une des pièces les plus belles de l’album.

Cette déno­mi­na­tion “L’Hiver des poètes” garde en effet un côté “rive-gauche” sur­anné et mar­qué sty­lis­ti­que­ment qui biaise le contenu même de son ensemble. Entre “impro­vi­sa­tion lente” et “danse inso­lente”, tout s’agence dans cet album intem­po­rel à mille lieux des roto­mon­tades de sai­son. L’ensemble est à la fois plus modeste et ambi­tieux. Il indique des moments qui tra­versent nos vies.
Et une fois l’automne passé, ce n’est plus la soli­tude que pré­side au sol­stice de décembre. Peu de risque (hélas) qu’il fasse par­tie des play-lists de sai­son. Pour­tant cet hiver poé­tique pour­rait bien ser­vir de quatre sai­sons aussi libres qu’ailées, comme la voix de Marianne.

jean-paul gavard-perret

Marianne Feder, L’hiver des poètes, label Modu­lor, 2019

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>