André Franquin, Intégrale Spirou & Fantasio — Tome 5 : “Mystérieuses créatures”

A réser­ver aux grou­pies de Franquin.

Les édi­tions Dupuis conti­nuent de gâter les fans de la série Spi­rou & Fan­ta­sio avec ce cin­quième volume de l’Intégrale qui repend, tou­jours par fidé­lité à l’ordre chro­no­lo­gique, des his­toires écrites entre 1956 et 1958 (“Le Nid des Mar­su­pi­la­mis”, “Le voya­geur du Méso­zoïque”, “Le Homard”, “Vacances sans his­toires”, “Fan­ta­sio et le siphon”, “Les Patins télé­gui­dés”, “La Foire aux gang­sters”) avec son lot de bonus (des­sins et textes, planches et ban­deaux) consti­tuant une véri­table mine d’informations sur la genèse des aven­tures du groom et de son ami journaliste.

Évidem­ment, même si l’imagination débor­dante de Fran­quin trouve là à se satis­faire avec les frasques amou­reuses du Mar­su­pi­lami (“Le Nid des Mar­su­pi­la­mis”) ou encore avec un dino­saure pla­teo­sau­rus né il y a cin­quante mil­lions d’années et ramené dans nos temps modernes par le rêveur comte de Cham­pi­gnac dans une fresque à la Juras­sic Park avant l’heure (“Le voya­geur du Méso­zoïque”) ; pour autant, on ne trou­vera pas, en lisant ces his­toires, la même magie que dans les albums plus denses et mieux ins­tal­lés dont elle était la marque de fabrique et qui ont été, pour quelques-uns, déjà pré­sen­tés dans les volumes pré­cé­dents de l’Intégrale. Encore les “mys­té­rieuses créa­tures” ne sont-elles pas tou­jours celles qui paraissent évi­dentes au pre­mier abord, car les images d’archives four­nies en com­plé­ments nous montre un éton­nant Fan­ta­sio colé­rique qui n’hésite pas à se mette en grève à cause d’un mau­vais traitement !

Posons donc que ce tome 5 joue le rôle du der­nier concert en date de l’artiste qu’on vénère et qu’il faut impé­ra­ti­ve­ment avoir vu en ayant campé pen­dant plu­sieurs jours sur place afin d’être le plus près pos­sible de la scène mythique… À réser­ver aux grou­pies de Fran­quin donc.

fre­de­ric grolleau

   
 

André Fran­quin, Inté­grale Spi­rou & Fan­ta­sio - Tome 5 : “Mys­té­rieuses créa­tures”, Dupuis, juin 2008, 176 p. — 17,00 €.

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée, Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>