Michel Bourçon, Tout contre rien

Traver­ser les choses

Avant que tout se ter­mine, Michel Bour­çon pro­pose un “beau” voyage. S’y allie la rapi­dité au (faus­se­ment) machi­nal. Et une liberté qui, ausssi épui­sante qu’elle soit, per­met la per­cep­tion de bien des hypo­thèses, dou­teuses ou non. Chez lui, la “car­casse” n’est pas “quiète“pour autant : jusqu’au “bord de ses doutes” un tel ani­mal humain est un des plus braves : il avance. Et si “l’existence se broie elle-même avec déter­mi­na­tion”, demeure la flamme d’une belle chan­delle.
Les mots font alors ce qu’ils peuvent sans dis­ser­ter car ce serait pour le poète confi­ner au gro­tesque. L’existence est suf­fi­sam­ment sur une pente savon­neuse pour s’extraire d’un tel exer­cice de style.

Non que les idées n’aient plus de saveur mais à force elles confinent au néant. Si bien que ce “tout contre le rien” devient une farce qu’il faut pour­tant prendre au sérieux. S’y oppo­ser revien­drait à se perdre. Il vaut donc mieux attendre que notre noeud du pendu se res­serre.
Pas la peine de jouer au plus malin. Bour­çon le sait. Alors, dans l’air pol­lué, il convient de tra­ver­ser les choses plu­tôt que d’être tra­versé par elle. D’où cette par­faite  gym­nas­tique poé­tique. Elle refuse les figures impo­sées et avance tant que faire se peut en tra­ver­sant les champs minés de la réa­lité là où bien des amis ne plas­tronnent plus for­cé­ment dans le velours mais sous la pierre.

Face à ce qui vient, l’auteur ne joue pas les fiers-à-bras et attend le grand jour en espé­rant qu’il recule encore un peu. Car si l’éternité est longue vers la fin, la vie court rapi­de­ment à sa perte. Et même si nous esti­mons n’attendre plus rien, l’attente est meilleure que le rien.

jean-paul gavard-perret

Michel Bour­çon, Tout contre rien, Edi­tions Vibrations,Strasbourg,  2019, 108 p. — 16,00 €.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>