Collectif, Mains gantées et pieds bottés (exposition)

De la puis­sance du féminin

En matière d’incongruités, d’audaces, d’extraordinaires concré­tions lan­ga­gières, syn­taxiques et lexi­cales, et ryth­miques, et topiques l’image per­met de nom­breux détours.
Là où le corps des femmes est pris en un col­lec­tif sup­pri­mant toute vision iden­ti­taire, il arrive que des créa­trices femmes affichent à nou­veau la puis­sance du fémi­nin dans le porno-syncrétisme des figures et des situa­tions où les notions d’érotisme, de sexe, de morale élé­men­taire, de valeurs se trouvent défi­gu­rées volon­tai­re­ment pour relayer une matière thé­ma­tique qui soit à l’aune de ce qui ne se pense pas ainsi.

Divers sys­tèmes d’anti-individualisation comme à l’inverse d’atavismes trouvent ici explo­ra­tion et expres­sion sous la direc­tion de Lise Leri­chomme. La cura­trice a su dégo­ter les artistes qui ont repéré cer­taines figures iden­ti­fiées sous la mul­ti­pli­cité. Preuve que  des consen­sus dévoilent, à chaque géné­ra­tion de l’histoire de l’art, et sous l’effet de masse, des per­son­na­li­tés.
Remon­tant au XIXème des cari­ca­tu­ristes en pas­sant par un cer­tain cinéma sur­réa­liste et en rame­nant aux créa­trices contem­po­raines, l’exposition montre qu’il n’existe rien de consen­suel ni de direc­te­ment sédui­sant chez des créa­trices qui pro­posent, en les déga­geant des effet de groupe, des beau­tés inso­lites dans des ico­no­gra­phies qui font fré­mir les tièdes, les pisse-froid, les blêmes, les coin­cés de l’image.

jean-paul gavard-perret

Mains gan­tées et pieds bot­tés, Cabi­net du livre d’artiste et édi­tions du cer­tain sens, Rennes, du 17 jan­vier au 19 mars 2019.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>