De Gieter, Papyrus — Tome 29 : “l’île de la reine morte”

Papy­rus, l’intrépide Egyp­tien, est de retour pour une aven­ture où les insectes ont le grand rôle.

Depuis que l’idylle de Papy­rus et Théti-Chéri a été offi­cia­li­sée deavnt Pha­raon, les deux amis de tou­jours n’ont plus besoin de se cacher. Ils coulent des jours heu­reux à Thèbes, mais Pha­raon craint les repré­sailles du dieu Seth. Il décide de les envoyer en vacances à Ten­ty­ris à bord du bateau royal. Tous deux embarquent secrè­te­ment de nuit, mais un magi­cien malé­fique s’empare de leur bateau et les entraîne en pleine tem­pête.
Leur embar­ca­tion échoue sur une île gar­dée par un ser­pent géant, qu’ils vont devoir aider dans son com­bat contre de féroces insectes s’ils veulent repar­tir vers Tentyris.

Déjà le vingt-neuvième tome des aven­tures de Papy­rus, le petit Égyp­tien pro­tégé des Dieux.
On ne peut pas dire que M. De Gie­ter manque d’imagination : il confronte ici le témé­raire Papy­rus à de ter­ribles insectes géants. Il doit tout faire pour sau­ver sa bien-aimée qui subit une trans­for­ma­tion que Kafka ne renie­rait pas…

Si les rebon­dis­se­ments sont au rendez-vous, l’intrigue manque cepen­dant de cré­di­bi­lité, et ce n’est certes pas la meilleure aven­ture des deux amou­reux. Il n’en reste pas moins que M. De Gie­ter mélange fan­tas­tique et his­toire comme peu d’auteurs savent le faire. Il est juste dom­mage d’avoir voulu ten­ter une incur­sion dans le monde des four­mis, déjà visité par un autre auteur. On attend mieux la pro­chaine fois !

franck bous­sard

   
 

De Gie­ter, Papy­rus — Tome 29 : “l’île de la reine morte”, Dupuis, février 2007, 48 p. — 8,50 €.

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée, Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>