Denis Moncho, Vivre pour vivre

L’âme du fond

Il est des œuvres limites qui poussent la poé­sie proche de la non-poésie et l’être près du non-être mais sans fran­chir la fron­tière où tout ne serait que chaos. Le superbe livre Vivre pour vivre de Denis Mon­cho le prouve. Voici un texte rare où ce qui pour­rait sem­bler des brèves de comp­toir se trans­forme en para­bole consti­tuée de qua­trains bour­rés d’humour et d’affect :
« D’Ormesson est au Pan­théon / C’est pour lui comme pour Napo­léon / D’Ormesson était issu de la bour­geoi­sie / D’Ormesson ne fai­sait pas dans la fan­tai­sie »
ou encore : « Johnny chan­tait J’ai oublié de vivre / Johnny chan­tait Je suis content de vivre / Johnny chan­tait Vive le twist / Johnny chan­tait Vive le Christ»

Le presque rien devient le presque tout en des soli­loques, des gouffres loin des parades et déam­bu­la­tions de l’identité. L’intimité se crée grâce à  l’objectivation, et la com­plexité passe par l’apparente absence de com­plexité. Tout s’épure sans reje­ter la part d’ombre dans une gam­bade de l’imaginaire sur le marbre des vivants comme des morts.
L’émotion est totale là où la pudeur et l’ironie la cachent. Le poète éli­mine le concept au pro­fit de variables inté­rieures. Elles construisent de nou­velles fonc­tions et de nou­veaux champs qui rendent la poé­sie « clas­sique » inutile et inadéquate.

La situa­tion de la poé­sie ne se dis­tingue plus et para­doxa­le­ment de celle de la phi­lo­so­phie au moment où la pre­mière semble la plus humble. Sur­git un état limite de l’écriture : elle est prête à bas­cu­ler vers son dehors. Mais nous res­tons en plein dedans.

jean-paul gavard-perret

Denis Mon­cho,  Vivre pour vivre, Edi­tions Libre Label, Bor­deaux, 2018, 48 p.

1 Comment

Filed under Chapeau bas, En d'autres temps / En marge, Poésie

One Response to Denis Moncho, Vivre pour vivre

  1. Villeneuve

    La répé­ti­tion des sons , comme le boléro de Ravel , élève le qua­train aux chan­sons de haut rang . Poé­sie sen­sible . Main­te­nant Johnny offre , post mor­tem , l’amour toujours …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>