Eric Herenguel, Krän — Tome 7 : “La princesse Viagra”

Quand un bar­bare tout aussi pri­maire que drôle ren­contre la prin­cesse Via­gra, l’aventure est vigoureuse !

Oyez, oyez braves gens ! Krän, le bar­bare cruel et affec­tueux au Q.I d’huître est de retour, prêt à échar­per démons et monstres en tous genres. À ses côtés che­minent le nain Kunu, redouté pour les pes­ti­lences de ses tes­ti­cules, et Garou (non, rien à voir avec le chan­teur), une créa­ture aussi joueuse que redou­table.
Sur les routes de Tor­gnol, ils viennent à sau­ver la prin­cesse Via­gra de Mor­moille, accom­pa­gnée de Sir Dela­fou­tre­ban­kal. Celle-ci est pro­mise au prince de Moille­noeuds, à condi­tion qu’elle soit vierge. Autant dire qu’avec Krän et le nain pour l’escorter, l’innocence de la prin­cesse Via­gra risque fort d’en prendre un coup ! D’autant plus que la Mort a des comptes à régler avec Krän et qu’elle va jouer avec le des­tin de celui-ci pour se ven­ger. Le voyage réserve bien des sur­prises à toute la troupe.

La prin­cesse Via­gra” est le sep­tième volet des aven­tures du bar­bare Krän. Sir Héren­guel — éga­le­ment auteur de quatre tomes de la série Balade au bout du monde — a gagné son pari en vou­lant sus­ci­ter le rire avec cette paro­die de saga médié­vale au goût d’héroic fan­tasy. Krän pos­sède un voca­bu­laire limité — sauf en ce qui concerne les insultes — et ses aspi­ra­tions le sont tout autant : dégom­mer à coups de hache toutes sortes de créa­tures ou de che­va­liers, assou­vir ses désirs les plus pri­maires, comme faire pipi contre un arbre ou cou­rir la gueuse ! Ses com­pa­gnons de route, un nain lubrique et un Garou qui ron­ronne aussi bien qu’il mord, ne sont pas en reste en matière de tru­cu­lence. Quant à Dame la Mort et ses sbires, le désir de rem­plir les enfers leur fait oublier tout bon sens.
Autant dire que l’on ne s’ennuie pas avec cette série : les jeux de mots sont légion, l’auteur fait par­fois dans la déme­sure, et il nous sert à l’occasion de fort jolies planches. Les dia­logues sont vrai­ment drôles, tout comme le dénoue­ment de ce tome.
Alors il n’y a pas à tran­cher… euh par­don, à hési­ter, lisez vite “La prin­cesse Via­gra” et vous en res­sor­ti­rez tout revigorés.

franck bous­sard

   
 

Eric Heren­guel, Krän — Tome 7 : “La prin­cesse Via­gra”, Vents d’Ouest, Coll. “Fan­tas­tique”, 2005, 48 p. — 12,00 €.

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée, Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>