Marie Philippe Deloche, Assise dans les herbes des dunes

Chinoise

Visibles, les images de Marie Phi­lippe Deloche ne sont jamais réduc­tibles à l’apparence. Mais elles ne se limitent pas plus au domaine de l’illusion et du trompe-l’œil. Elles s’entrouvrent au milieu du froid et deviennent aussi mélo­dieuses qu’intenses : leurs vagues de lumière mordent les murs et les âmes. Les pro­po­si­tions plas­tiques deviennent une voix silen­cieuse aux pro­fon­deurs noc­turnes dans la lumière. Leurs inci­sions font traces et mélo­pées. Sur­git un « Verbe » mys­té­rieux dans ce qui tient d’un exer­cice spi­ri­tuel. Il tatoue la nuit de ses injonc­tions.
Elles imposent leurs ouver­tures où l’errance reste tou­jours axée vers la pré­sence sourde de l’inépuisable. Les mots sont un com­bat contre la ruine et le noc­turne voire — et à l’inverse — lorsqu’ « on se sait déjà au ciel / même sans les oiseaux de Paris ».

Mais ce savoir est une croyance. Il est temps de se ré-amarrer à la Terre. Si bien que l’image qui pour­rait appa­raître « pure» revient un phé­no­mène empi­rique et sen­sible. Elle révèle par­fois une réa­lité anté­rieure à la conscience, comme avant l’intervention du moi-sujet qui la reçoit et par­ti­cipe à sa révé­la­tion. C’est alors que la Chi­noise sort des enclos, des cloîtres voire des « forêts char­treuses »
Il faut à ce moment-là « écou­ter » l’image en son « verbe » mys­té­rieux. Car celles et ceux qu’on dit « heu­reux » sont ceux qui savent entendre. C’est un exer­cice spi­ri­tuel. Mais dont le corps n’est plus absent.

Y pal­pite ce qui sur­vient. Il y a un au-delà de l’image dans la vérité de sa matière et au cœur du monde. Jaillit la pré­sence plus qu’un simple témoi­gnage. Elle est habi­tée de l’inépuisable auquel la créa­trice donne présence.

jean-paul gavard-perret

Marie Phi­lippe Deloche,  Assise dans les herbes des dunes, Edi­tions Mains-Soleil, Saint-Christol-Lès-Alès, 2018, 50 p.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>