Isabelle Sbrissa, Ici là voir ailleurs

Litté­ra­ture au couteau

Isabelle Sbrissa n’est pas de celles qui bri­colent dans l’inutile ou le super­fé­ta­toire. Poé­tesse de la rudesse et de la nature comme son maître Ramuz, pour elle dehors n’est jamais loin. « J’écris ce que je vois » dit-elle mais selon des assem­blages hir­sutes où la poé­tesse exé­cute le capi­tal du libé­ra­lisme dans une écri­ture « mi effec­tive, mi-ésotérique » qui laisse aba­sourdi et sonné.
Un dia­logue où ce qui est donné pour tel n’est pas for­cé­ment acquis pour un lec­teur pri­me­sau­tier. Certes, Isa­belle Sbrissa s’amuse dans des jets de « J » et des cas de « K » etc., en un abé­cé­daire hors de ses gonds et tout en fan­tai­sie ver­bale avant de pro­po­ser cer­tains trous qui ne sont pas que finan­ciers mais dans « lalangue » chère à Lacan  que la poé­tesse essore dans son “là voir”.

Elle crée ainsi sa « trade mark » loin des cen­ters du même mot. Des visions apo­ca­lyp­tiques (pour demain) avec « fatal dégât garanti », elle passe à d’autres gau­chis­se­ments au moyen de « sex­tines, quin­tines » char­gées en Quin­to­nine au milieu de lupins déda­liens au milieu des­quels il s’agit de creu­ser des trous comme le conseillaient des vieux potiers de cam­pagne.
Mais l’objectif est sisy­phien : à peine ouverts, de tels trous il faut les com­bler une fois tiré le « mot ver » qui ne s’inscrit pas dans les alma­nachs Ver­mot. Le tout en bric, broc et en vrac, comme en vert et prose dans ce grand petit ouvrage cou­turé « point de croix créa­tif suisse ». C’est donc de la lit­té­ra­ture au cou­teau — suisse évi­dem­ment et donc à l’âme multiple.

jean-paul gavard-perret

Isa­belle Sbrissa, Ici là voir ailleurs, Edi­tions Nous, coll. « dis­pa­rate, Caen, 2018, 152 p. — 16,00 €.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>