Christian Vogt, The longer I look (exposition)

Maté­ria­lité poé­tique du corps

Dans le cadre de l’exposition Plus je regarde long­temps de Chris­tian Vogt, la gale­rie Esther Woer­de­hoff chaque jour offre des sélec­tions dif­fé­rentes des œuvres du pho­to­graphe. Celui qui à l’âge de dix-huit ans vou­lait déjà être pho­to­graphe (et l’est à part entière) ne se res­sent pas ainsi même après un dia­logue de plu­sieurs décen­nies avec le médium. Et l’artiste de pré­ci­ser : « Peut-être que je serais mieux décrit comme quelqu’un épris du médium. «Conduire une moto sans être moto­cy­cliste» était le texte de l’une de mes pre­mières Notes Pho­to­gra­phiques. ».
Lorsqu’on lui demande (sou­vent) “qu’est ce” qu’il pho­to­gra­phie, il répond qu’il n’a jamais inter­rogé le «com­ment». Puis insiste : « Si vous deman­diez à Van Gogh ce qu’il pei­gnait sans connaître son style et que sa réponse soit «tour­ne­sols» – seriez-vous plus sage ? ».

Dans toutes ses séries, Vogt  garde une faculté ins­tinc­tive pour rete­nir le moment ou le geste pré­cis. Non celui de l’instant déci­sif d’une action paroxys­mique mais celui d’une obser­va­tion la plus pré­cise et qui tient à un temps d’éclair : l’avant ou l’après saisi en lieu et place et ce serait l’obscur. L’artiste ramène à une sorte de maté­ria­lité poé­tique du corps qu’il dégage de toute nar­ra­ti­vité. Moins que de repré­sen­ter le corps dans sa nudité, il s’interroge sur la signi­fi­ca­tion du visible et sur la sub­jec­ti­vité du regard pho­to­gra­phique.
Toute son œuvre reste une enquête sur le rap­port entre voir et pho­to­gra­phier : « si vous ne voyez par qu’il existe des fron­tières infran­chis­sables dans l’action de regar­der vous ne com­pre­nez rien ». Pour le com­prendre, le créa­teur doit faire œuvre autant de naï­veté que de technicité.

jean-paul gavard-perret

Chris­tian Vogt,  The lon­ger I look, du 6 Sep­tembre au 20 Octobre 20, 2018, Esther Woer­de­hoff Gale­rie, 36 rue Fal­guière  75015 Paris 
www.ewgalerie.com 

 

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>