Soledad Bravi, New York et moi

Plus fun que le Guide du Rou­tard, moins com­plet que le Lonely Planet

Sole­dad Bravi, illus­tra­trice au maga­zine Elle, croque la Grosse Pomme avec finesse et drô­le­rie, à tra­vers un city-guide pas comme les autres, illus­tré de ses propres des­sins. Une sorte de “New York pour les nuls”, l’humour en plus. De quoi vous don­ner envie de sau­ter dans un taxi jaune bran­lant, de prendre le pouls de la ville en comp­tant les écu­reuils dans Cen­tral Park, de mon­ter tout en haut de Top of the Rock ou sur le roof­top du MET, de faire le mara­thon, de tra­ver­ser à pied le Brook­lyn Bridge pour man­ger un hot dog ou un bret­zel dans Brook­lyn Park en jouis­sant de la vue sur la Sky­line de South Man­hat­tan, et d’investir le bar à petites culottes Vic­to­ria Secret. Ou bien vous faire regret­ter d’avoir déjà fait tout cela sans ce guide d’un autre genre sous le bras.

L’auteure nous pro­pose une balade irré­sis­tible et pleine d’amour dans une ville qu’elle connaît sur le bout des doigts, qu’elle a vu évo­luer et se trans­for­mer. De sa visite bien per­son­nelle des monu­ments mythiques à la dégus­ta­tion du meilleur ham­bur­ger du monde au Shake Sack, en pas­sant par ses bou­tiques fétiches, tout ici n’est que coups de cœur. Même les infor­ma­tions plus his­to­riques prennent un tour per­son­nel (voir la des­crip­tion du Chrys­ler Buil­ding, du Flat Iron, du Gug­gen­heim, du Moma…). Et puis, cerise sur le gâteau, quelques fla­sh­backs sur New York il y a vingt-cinq ans, quand Sole­dad y allait pour voir son père, à l’époque d’avant Giu­liani, quand cer­tains quar­tiers (Soho, le Meat­pa­cking) étaient encore des coupe-gorge ou des friches indus­trielles. Les lieux oubliés des guides tra­di­tion­nels retrouvent ici leur place, car Sole­dad prend le temps de flâ­ner hors des sen­tiers bat­tus par les hordes de tou­ristes, de dégus­ter la ville qui ne dort jamais, d’écouter les bruits des sirènes, de regar­der la vapeur qui sort des bouches d’égouts. Et elle nous raconte tout cela avec sa sin­cé­rité et son désir de par­ta­ger. Un régal !

agathe de lastyns

Sole­dad Bravi, New York et moi, Mara­bout, octobre 2012, 60 p. — 12,90 €

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée, Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>