Paul-Armand Gette, De Cyprus à Vénus

 Véné­noeud

Pierre-Armand Gette sait que dans le mot véné­rer il y a Vénus. Et pour lui toutes les femmes en sont une. Il ne les quitte pas. Ces Vénus deviennent donc des Méduses : à savoir celles qui entravent la fuite et dont, contrai­re­ment à leur modèle antique, l’artiste sait qu’il ne faut pas les fuir car ce serait mou­rir. Le créa­teur reste un maître d’Eros : par l’image des femmes, le songe s’élève face au som­meil éter­nel. Car la femme ins­crit l’homme dans le temps. Pour les en remer­cier, Gette en fait tou­jours des sirènes et des sphinges. Elles sont des puis­sances rapaces mais en un seul sens : elles dévorent la mort.
Frappé d’immobilité et de stu­peur face à de telles sta­tues vénu­siennes, l’artiste ne « Gette » pas l’éponge : au contraire il les lie au vivant et à la nature même. Plongé lui-même dans la pétri­fi­ca­tion (de l’érection ?), il caresse la grotte qui répond à la nuit de l’être par l’éclat de la jouis­sance du « visage » pubien.

Et même si tout est « véné­noeud », le désir n’est pas for­cé­ment attrapé par la queue. Certes, l’arbre de vie du vit pénètre la forêt des songes : que deman­der de mieux ? Et l’œuvre suit son cours dans une impec­cable fatra­sie d’un ima­gi­naire pour que des noces aient lieu. Elles n’ont rien de cendres tant les fruits délic­tueux sont déli­cieux.
Les œuvres res­tent habi­tées de mille ladies des plus ébou­rif­fantes, donc for­cé­ment elles décoiffent. Entre autres dans des gerbes ziza­niques et en des outrages cathar­tiques qui ren­draient malades les Cathares. Que les ama­teurs de pudi­bon­de­rie passent outre de telles péré­gri­na­tions. Qu’ils sachent néan­moins l’important : y a chez Gette plus d’un Sten­dhal de De l’amour aux messes câlines que d’un Michaux à la mescaline.

jean-paul gavard-perret

Paul-Armand Gette,  De Cyprus à Vénus, édi­tions Yvon Lam­bert et expo­si­tion à la gale­rie du 2 au 10 juin 2018.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>