Catherine Grenier, Ulf Küster & Michael Peppiatt, Bacon Giacometti

Entre géants

Alberto Gia­co­metti et Fran­cis Bacon ont influencé l’ensemble de l’art Post War et leur pré­sence plane encore sur notre siècle. Ils demeurent des icônes tant par leur vie que leur œuvre. La Fon­da­tion Beye­ler pro­pose la ren­contre de ces deux monstres « sacrés » et montre com­ment les « signes » de chaque œuvre inter­fèrent les un dans les autres. Le dia­logue se fait non seule­ment par les textes du livre écrits par Ugo Daniel, Syl­vie Fel­ber, Cathe­rine Gre­nier, Ulf Küs­ter et Michael Pep­piatt mais sur­tout par les images des artistes intel­li­gem­ment scé­na­ri­sées par le design gra­phique de Marie Lusa.
Le livre et l’exposition montrent le double à cor(ps) et à cri des « gestes » sal­va­teurs et déses­pé­rés de deux hommes qui s’étonnaient chaque matin d’être encore en vie mais se réjouis­saient de ce que le jour leur réser­vait. Cet ensemble per­met de ne pas se trom­per sur le pro­pos et l’ambition d’œuvres capables des plus grands effa­ce­ments des stan­dards de repré­sen­ta­tion mais aussi des plus magiques “coa­gu­la­tions”, pour reprendre un mot de Bacon lui-même.

Il existe appa­rem­ment dans les deux œuvres une appa­rente fas­ci­na­tion mor­bide pour la des­truc­tion et la vio­lence. Mais l’horreur, si elle est bien là, est d’un ordre quasi méta­phy­sique. Certes, Chez Gia­co­metti, l’homme est réduit à un spectre et chez Bacon à des flaques de chair, des cha­rognes Tout dans les oeuvres appelle au cau­che­mar. Mais tan­dis que, habi­tuel­le­ment, dans les visions macabres “clas­siques”, cette pré­sence cherche à sou­le­ver le cœur, chez les deux artistes elle est d’un autre ordre.
A la fas­ci­na­tion répul­sive s’oppose quelque chose d’autre de plus pro­fond qui attise et attire le regard.

jean-paul gavard-perret

Bacon Gia­co­metti, Ed. Cathe­rine Gre­nier, Ulf Küs­ter & Michael Pep­piatt, Ber­lin, 2018,  204 p. — 55,00 €.
Expo­si­tion Fon­da­tion Beye­ler, Bâle du 25 mars au 2 sep­tembre 2018.

 

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>