Alison Bignon, #SHE, (exposition)

« She » n’est pas une autre

Influen­cée par les  Trois Ages de la femme  de Klimt, Ali­son Bignon pro­pose les varia­tions sen­so­rielles et sen­suelles dont elle a le secret à tra­vers trois temps : « She was », « She is » et « She will be ». Se retrouve la res­pi­ra­tion ascen­dante dont elle garde le secret dans le for­mat rec­tangle debout — champ idéal à ce qui s’envole en une ver­ti­ca­lité libre, une mon­tée au visible qui devient irré­sis­tible.
L’espace et l’ « abs­trac­tion » trouvent une pro­fon­deur et une légè­reté que sou­vent la pein­ture a oubliées. Existe une grâce dis­crè­te­ment lyrique dans un espace propre à la pré­sence de sortes de galaxies. La sur­face blanche, neutre, sté­rile l’artiste l’ensemence d’effervescences et d’émergences. Tout semble mobile là où Ali­son Bignon sai­sit un des corps pos­sibles de la pein­ture. A mesure qu’elle y par­vient elle semble déjà loin, dans son désir, sa pour­suite, sa soli­tude de dépos­sé­dée. Elle peint l’émotion, un mou­ve­ment interne, la mon­tée en noir et en cou­leur d’une pudeur exquise et d’une fraî­cheur rare. D’un cha­grin peut-être et l’abandon d’un lieu.

La rêve­rie s’empare du regard, chaque œuvre vient et s’éloigne là où s’élancent les flam­mèches d’un soleil lunaire et les traînes d’une voie céleste se déro­bant sans cesse à l’image ou son fan­tôme. Peuvent s’y dis­tin­guer les parures de Reine de la Nuit ou de prin­cesse. Une fable reprend son beau théâtre dans l’émotion de l’immaculé que sou­lignent des taches. Elle sont autant de joyaux sur un che­min incer­tain et une cir­cu­la­tion amoureuse.

jean-paul gavard-perret

Ali­son Bignon, #SHE, Ave­nir Art, A vir­tual gal­lery across all major bill­boards in Lon­don, 7 novembre — 27 décembre 2017, Londres.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>