Stefan Koppelkamm, Palermo. Lavori in corso

Palermo hors tou­risme (et mafia ?)

Stefan Kop­pel­kamm, invité par l’ « Acca­de­mia di Belle Arti » de Palerme pen­dant l’hiver 2014–15, a pho­to­gra­phié Palerme selon des angles par­ti­cu­liers. Non la ville aux façades baroques ou gothiques des églises ou palais mais le centre ville médié­val et la péri­phé­rie urbaine, avec leurs sta­tions ser­vices, ate­liers, mar­chés et bâti­ments en construc­tion ou lais­sés à l’abandon.
Dans une forme inti­tu­lée par le pho­to­graphe alle­mand lui-même  Lavori in corso, il a recher­ché tout ce qui échappe au pit­to­resque mais non sans un cer­tain sens du pic­tu­ral. Se crée une mise en abyme des idées reçues sur la cité au sein d’un laby­rinthe aussi hori­zon­tal que ver­ti­cal. Il montre que cer­taines appa­rences sont trompeuses.

Le pho­to­graphe crée une maïeu­tique non étran­gère à cer­taines rémi­nis­cences mais sans réduire Palerme à cette seule tota­lité. Le pho­to­graphe invente sa propre his­toire de l’urbain dont il mul­ti­plie les branches sans cher­cher à les réunir. Entre prises presque abs­traites et lit­té­ra­lité, la cohé­rence demeure défaite. C’est pour­quoi le pho­to­graphe conti­nue sa quête — d’où le titre d’ « œuvres en cours » de son livre. Celui-ci est lié au ventre de la ville par delà toutes ses limites tem­po­relles ou géo­gra­phiques.
Tout reste en éter­nel débat. Il n’y a rien de repo­sant ni à l’inverse d’ouvertement inquiétant.

jean-paul gavard-perret

Ste­fan Kop­pel­kamm,  Palermo. Lavori in Corso, Hatje Cantz, Ber­lin, 2017, 160 p. — 30,00 €. Paru­tion début novembre.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Echos d'Italie / Echi dell'Italia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>