Nury Del Ferro, Collage noir (exposition)

Entre rêve et réalité

Nury del Ferro est une col­la­giste d’exception. Ses œuvres accouchent d’une mixité sou­ve­raine. La cou­leur jaillit des corps qui laissent dans leurs pré­sences des effu­sions, des amours, des pen­sées et des peurs. Le col­lage per­met d’éliminer tout ce qui est inutile pour ne conser­ver qu’une force élo­quente où tout se tient. La pul­sion est per­ma­nente et une forme de cho­ré­gra­phie tout autant : elles entre­tiennent l’espoir et l’aspiration pour déga­ger le monde et l’être de leurs miasmes.
Dans le vide et la blan­cheur du sup­port, le col­lage pro­pose une poé­sie sophis­ti­quée et néo-surréaliste offerte par une tech­nique par­faite où la femme est subli­mée. L’émotion reste intacte dans la déli­ca­tesse d’un tel tra­vail. Tout est en sus­pens, en ver­tige afin de prou­ver que chaque sen­sa­tion est com­plexe. Par la har­diesse des entre­lacs, des formes et de cou­leurs, Nury del Ferro sug­gère une beauté par­ti­cu­lière dans l’art qui semble le plus simple mais qui demeure le plus difficile.

Ses empreintes de rien deviennent des empreintes de tout et sont autant de pro­cé­dés d’une ins­pi­ra­tion majeure. Der­rière les faux-semblants, les faux-fuyants, les pirouettes, l’artiste reste tou­jours ori­gi­nale. Il ne s’agit plus alors de retran­cher quelque chose à ce qui est déjà de l’ordre de la dis­pa­ri­tion mais, dans un ima­gi­naire d’élévation, de redon­ner vie au quasi impal­pable dans un jeu d’espacement et de mouvement.

jean-paul gavard-perret

Nury Del Ferro, Col­lage noir, Audi­to­rio El Batel, Socie­dad de Col­lage de Car­ta­gena, Chili, à par­tir du 5 sep­tembre 2017.

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

One Response to Nury Del Ferro, Collage noir (exposition)

  1. Nury Del Ferro

    Je vien de voir et lire votre appre­cia­tion a mon tra­vail. Je vous, vrai­ment, remer­cie pour cette gen­tillèsse et pour votre sen­si­bi­lité et sagesse a l’heure de tra­duire, a mon avis, par­fai­te­ment, ce qui est au fond ou der­rière de chaque oeuvre et de chaque artiste.
    Votre écri­ture nos enmène dans un lieu réel dehors du monde ou la plus­part des artistes habitent.
    Merci beau­coup pour la dedi­ca­tion de votre temp et gran­dieuse écri­ture que pos­si­bi­lite la chance de être connue dans d’autres endroit.
    Mes salu­ta­tions et gra­ti­tude,
    Nury Del Ferro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>