Jean-Pierre Manguin, Dominique Lobstein & Corinne Currat, Manguin, la volupté de la couleur

L’oublié

Henri Man­guin (1874–1949), lors de ses années de for­ma­tion et après son entrée à l’Ecole des Beaux-Arts, fait connais­sance d’Albert Mar­quet et d’Henri Matisse dans l’atelier de Gus­tave Moreau.Ils consti­tuent avec Derain et de Vla­minck le groupe des jeunes peintres du Fau­visme. Le livre retrace les pre­mières années du par­cours du peintre.
Ses har­mo­nies chro­ma­tiques non seule­ment sont proches des audaces de ses amis : elles les pré­cèdent en des tableaux flam­boyants de nus ou de pay­sage. L’artiste semble s’épanouir dans une sorte d’Eden artis­tique et géo­gra­phique lors de ses voyages dans le Sud de la France où il trouve un moyen de ren­for­cer son approche de la cou­leur face à la Méditerranée.

Le livre per­met de sor­tir de l’ombre un artiste moins connus que ses amis. Il prouve com­ment chez Man­guin la pein­ture ne vit que de ses alté­ra­tions colo­rées. Et l’artiste est un de ceux qui — raris­simes — ayant tou­ché une limite — ont réussi à la dépla­cer pour la fixer plus loin. Sa pas­sion pour la pein­ture est insé­pa­rable de celle qu’il a pour la cou­leur. Celle-ci per­met à l’artiste de pro­pul­ser un trouble où le regard se perd. Un rayon­ne­ment per­dure et efface les pen­sées de néant en éli­mi­nant les der­niers indices externes à la plas­ti­cité.
La force de l’œuvre n’est donc pas éloi­gnée de l’impressionnisme mais le dépasse en pous­sant plus loin ses recherches. Il faut donc se lais­ser hap­per par une contem­pla­tion d’œuvres aux cou­leurs tran­chées de manière étrange.

jean-paul gavard-perret

Jean-Pierre Man­guin, Domi­nique Lob­stein & Corinne Cur­rat ‚  Man­guin, la volupté de la cou­leur, Gal­li­mard, 2017 (cata­logue de l’exposition du musée des impres­sion­nismes, Giverny du 14 juillet-5 novembre 2017).

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>