Vanda Spengler, Vanda Spengler

Vanda et ses sirènes

Il existe chez Vanda Spen­gler un art par­ti­cu­lier de la “ prise ” . Par ses pho­to­gra­phies, la créa­trice peut à juste titre se consi­dé­rer plus comme une artiste de tableaux et d’atelier. C’est pour elle là manière de s’extirper de ce qui a sou­vent consti­tué la “ grande ” pho­to­gra­phie amé­ri­caine avide de tra­quer la réa­lité de manière jour­na­lis­tique et docu­men­taire.
Pour sa part, Vanda Spen­gler trans­forme le réel par la pré­sence de la nudité.. Sur­git un jeu entre le réel et l’artifice, entre l’imaginaire et ce qu’il fait sourdre des appa­rences. La pho­to­graphe ne nie pas l’idée d’un condi­tion­ne­ment mais en conco­mi­tance se crée une impré­gna­tion cri­tique du regard porté sur les sujets où l’érotisme devient une céré­mo­nie du chaos. La « car­to­gra­phie » des cli­chés est nova­trice. Les nus se trans­forment, ils servent à tra­quer par le jeu pho­to­gra­phique une sorte d’inconscient.

L’artiste répond à la fameuse phrase de Deleuze dans  Psy­cha­na­lyse morte ana­ly­sez  (para­phrase de la phrase de Beckett « ima­gi­na­tion morte ima­gi­nez ») : « l’inconscient ce n’est pas un « était » au lieu duquel « je dois adve­nir ». L’inconscient vous devez le pro­duire ». Vanda Spen­gler le fabrique à tra­vers ses « intersexions ».

lire notre entre­tien avec l’artiste

jean-paul gavard-perret

Vanda Spen­gler, Vanda Spen­gler, Edi­tions des crocs élec­triques, Paris, 2017.

2 Comments

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

2 Responses to Vanda Spengler, Vanda Spengler

  1. Vanda spengler

    Merci pour ces mots. Me voilà agréa­ble­ment surprise.

    Vous pou­vez suivre mon tra­vail sur mon site:

    Http://www.vandaspengler.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>