Roland Topor, Le monde selon Topor (exposition)

Fenêtres sur courses

Topor, der­rière ses facé­ties, a tou­jours fait sienne la règle de la sin­cé­rité tout en cas­sant un “éthos” par une obs­cé­nité au second degré. Son art et sa poé­sie repré­sentent non un défou­loir mais un exu­toire, un cri total, pro­fond et absurde d’amour à la vie. Et si tou­jours chez l’artiste la culpa­bi­lité est pré­sente, il finit par s’en tirer en créant des men­songes qui — et comme il l’écrivait — « tapent dans le mille, au pif ».
Par ce biais, Topor reven­dique moins une satis­fac­tion pul­sion­nelle que la mise en exergue du gain absolu de la folie qui donne para­doxa­le­ment à l’être un équi­libre aussi bien entre les émois du cœur que ceux du corps. L’œuvre fait com­prendre ce qui donne poids et légè­reté à la vie et devient une pro­pé­deu­tique pour com­prendre par le non-sens (un homme sans visage pos­sède ses yeux dans les oreilles, dans un ciel cou­vert de nuage un sexe de femme vient por­ter la lumière sur un vil­lage) ce qu’il en est du sens.

L’être se gonfle ainsi d’une néces­saire force de vie. L’auteur a beau signa­ler quelques désen­chan­te­ments, néan­moins, dans son « monde », le moindre brin devient bien vite poutre maî­tresse. L’excès existe par des évo­ca­tions dont para­doxa­le­ment l’humour actua­lise une forme de « pos­sible » : sou­dain une grive caquette sa phi­lo­ca­lie, Icare tombe des nues mais pour­suit sa rechute entropique.

jean-paul gavard-perret

Roland Topor, Le monde selon Topor, B.N.F., Site Fran­çois Mit­ter­rand, 28 mars – 16 juillet 2017.
Publi­ca­tion :  Le monde selon Topor Textes, Coédi­tion BnF Edi­tions / Les Cahiers des­si­nés, 2017,  240 p. — 43,00 €.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Bande dessinée, Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>