De la nouveauté comme routine (et vice versa) : entretien avec l’artiste Frédéric Fleury

L’œuvre de Fré­dé­ric Fleury est à l’image de son inter­view. Intel­li­gente, imper­ti­nente et drôle mais au second degré. Il ne s’agit plus de mettre sur la rétine du pos­tiche ou du fan­tasme dans le men­tal et la sur­face n’est plus l’infirmière impec­cable des iden­ti­tés. Elle se dis­tend comme une peau usée  là où l’imaginaire ne cesse de la tarau­der. Tout se met à flot­ter, à fluc­tuer en diverses dérives qui ouvrent des seuils. L’image par ses effets de franges et de tor­sions les franchit.

De l’artiste : Cof­fret Fré­dé­ric Fleury,  Lit­té­ta­ture Mineure, Rouen, 2017 — 25,00 €.

 Entretien :

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?
Le devoir.

Que sont deve­nus vos rêves d’enfant ?
J’ai appris à relativiser.

A quoi avez-vous renoncé ?
A la sécu­rité de l’emploi.

D’où venez-vous ?
De Cherbourg.

Qu’avez-vous reçu en « héri­tage » ?
La calvitie.

Qu’avez vous dû “pla­quer” pour votre tra­vail ?
Mes rêves de gloire.

Un petit plai­sir — quo­ti­dien ou non ?
Le thé.

Qu’est-ce qui vous dis­tingue des autres artistes ?
La couperose.

Com­ment définiriez-vous votre approche du corps dans votre tra­vail ?
Je cherche à des­si­ner les corps les plus absurdes possible.

Quelle fut l’image pre­mière qui esthé­ti­que­ment vous inter­pella ?
L’affiche de Terminator.

Et votre pre­mière lec­ture ?
Je ne m’en sou­viens pas, sûre­ment quelque chose qu’on m’a forcé à lire à l’école (ah si peut être, “Sauve qui peut” de Sempé en Folio)

Quelles musiques écoutez-vous ?
Prin­ci­pa­le­ment du rock, du rap et des choses un peu plus expé­ri­men­tales. J’aime bien cer­tains disques folk aussi. J’écoute ce qui sort, j’aime bien décou­vrir des choses, je regarde tous les jours les nou­veau­tés, comme une routine.

Quel est le livre que vous aimez relire ?
« La posi­tion du tireur cou­ché » de J.P. Manchette

Quel film vous fait pleu­rer ?
“Rambo, the first blood”.

Quand vous vous regar­dez dans un miroir qui voyez-vous ?
Moi.

A qui n’avez-vous jamais osé écrire ?
A Saman­tha Fox.

Quel(le) ville ou lieu a pour vous valeur de mythe ?
“Twin Peaks”.

Quels sont les écri­vains et artistes dont vous vous sen­tez le plus proche ?
La liste est longue, j’ai lu quelques livres de Caryl Férey der­niè­re­ment et j’adore la richesse du tra­vail de Tal R.
“Bad Brain” d’Aaron Curry est un excellent cata­logue d’exposition que je par­cours sou­vent et je ris pas mal en regar­dant les oeuvres de Beni Bischof. J’aime bien ses assem­blages de choses impro­bables et ses pièces absurdes.
J’aime beau­coup cer­tains des­si­na­teurs, comme Matt Brink­man ou Matt Lock par ex., des choses plus clas­siques comme Stein­berg, Stieg, Sempé. Je suis admi­ra­tif du tra­vail nar­ra­tif que fait Yui­chi Yokoyama. Après, je me sens proche de la démarche de quelqu’un comme Den­nis Tyfus dans le sens ou quand je regarde ses livres ça me donne envie de tra­vailler. Depuis peu, j’apprécie beau­coup les pein­tures et des­sins d’Antwan Hor­fee aussi.
D’un point de vue pure­ment gra­phique, j’imagine que je suis proche de Mehdi Herc­berg (“Sho­bo­shobo”) et pour tout ce qui est lié à la bande des­si­née d’Anouk Ricard, de Roope Ero­nen et de Johnny Ryan.
Sans doute un peu de Ken Kagami aussi pour l’esprit irrévérencieux.

Qu’aimeriez-vous rece­voir pour votre anni­ver­saire ?
Un dégui­se­ment de per­son­nage assis sur un dinosaure.

Que défendez-vous ?
Ma vertu.

Que vous ins­pire la phrase de Lacan : “L’Amour c’est don­ner quelque chose qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas”?
Je suis comme lui, tou­jours prêt à don­ner plein de choses que je n’ai pas.

Que pensez-vous de celle de W. Allen : “La réponse est oui mais quelle était la ques­tion ?“
C’est mar­rant mais pas trop non plus.

Quelle ques­tion ai-je oublié de vous poser ?
Com­bien je suis habi­tuel­le­ment payé pour une inter­view de ce type.

Pré­sen­ta­tion et entre­tien réa­li­sés par jean-paul gavard-perret pour lelitteraire.com, le 19 février 2017.

 

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Entretiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>