Fabien Vehlmann & Bruno Gazzotti, Seuls — t.10 : “La machine à Démourir”

Un nou­veau cycle qui démarre fort

Cinq enfants, Dodji, Leila, Yvan, Camille et Terry se retrouvent dans un uni­vers sans adultes. Celui-ci res­semble au monde contem­po­rain qu’ils ont l’habitude de fré­quen­ter. Mais ils sont morts et ont été pro­je­tés dans le Monde des Limbes. Après avoir lutté seuls contre une menace ter­ri­fiante, ils ren­contrent d’autres habi­tants, une société de castes où se déroulent des évé­ne­ments fan­tas­tiques. S’ils ne peuvent plus mou­rir, ils doivent quand même faire face à des dan­gers qui les placent dans des situa­tions très inconfortables.

Avec La machine à Démou­rir, le tome 10 de la série, les auteurs ouvrent un troi­sième cycle. Terry et le Maître des cou­teaux sont per­dus dans un pay­sage de neige. Ils trouvent un refuge et décident de s’arrêter le temps que cela se calme. Or, ils sont au seuil d’un immense han­gar où se dérou­lait le 5e Salon du Jouet. Dodji est de retour à Fort­ville pour­suivi par un puis­sant magi­cien qui l’enferme dans un lieu connu de lui seul. Yvan se retrouve à quelques kilo­mètres du vil­lage où il pas­sait ses vacances. Il décide de prendre le vélo tout proche et de se rendre dans la mai­son pater­nelle. Leila, incons­ciente, est enfer­mée dans un casier res­sem­blant à ceux d’une morgue. Le Géné­ral spé­ci­fie que lui seul pourra y accé­der.
Terry s’éclate dans cet uni­vers rem­plit de jouets. Mais il prend conscience de sa situa­tion et rêve de pou­voir reve­nir en arrière. C’est un stand avec Fran­ken­stein qui lui donne l’ide de construire une machine per­met­tant de reve­nir dans leur monde d’origine. Il assemble nombre de pièce hété­ro­clites et reste per­suadé que son engin va fonc­tion­ner, au point qu’il n’ose pas l’essayer, ne vou­lant pas se retrou­ver dans son cer­cueil. Camille appa­raît dans le han­gar et offre une pierre ensan­glan­tée au Maître des cou­teaux. La vue de celle-ci réveille sa fureur et il pour­suit son jeune ami avec la tron­çon­neuse que ce der­nier lui a offert tout récemment.

Cet album donne la vedette à Terry le plus jeune des enfants, alors qu’il est accom­pa­gné par le Maître des cou­teaux devenu son ami. Le scé­na­riste donne une dimen­sion poé­tique, une por­tée plus “enfan­tine” à son récit en met­tant en scène des situa­tions issues de l’imagination, des croyances des enfants. Pour­quoi, puisque que l’on peut mou­rir, ne pas envi­sa­ger comme dans les films, de faire l’inverse, de reve­nir en arrière et de démou­rir ? Fabien Vehl­mann conti­nue, cepen­dant, à enri­chir son uni­vers et à déve­lop­per des péri­pé­ties pour les autres pro­ta­go­nistes de la série, ajou­tant à chaque nou­vel épi­sode de nou­veaux per­son­nages ou struc­tu­rant de nou­velles com­bi­nai­sons. Il en est ainsi de la menace que fait peser la 6e famille et les nou­veaux élé­ments dévoi­lés quant aux com­po­santes de ce monde. Il prend, pour ce faire, des théo­ries tout à fait accep­tables issues de la phy­sique quantique.

Il ne faut pas se lais­ser abu­ser par l’apparente sim­pli­cité des planches. Celles-ci sont tra­vaillées et se révèlent fouillées, denses, d’une grande capa­cité nar­ra­tive, four­millant de détails spé­ci­fiques. L’album com­prend des défis gra­phiques comme cette lutte dans une ville construite en briques Lego. La repré­sen­ta­tion de la machine est éga­le­ment superbe tout en res­pec­tant l’esprit d’un enfant.
Le pre­mier cycle de la saga fait l’objet d’un film réa­lisé par David Moreau et qui est annoncé sur les écrans le 8 février 2017. Le pré­sent tome relance la série avec, en conclu­sions, de nou­velles pistes qui laissent augu­rer un sus­pense attractif.

feuille­ter l’album

serge per­raud

Fabien Vehl­mann (scé­na­rio), Bruno Gaz­zotti (des­sin), Usagi (cou­leurs), Seuls — t.10 : “La machine à Démou­rir”, Dupuis, novembre 2016, 48 p. – 10,60 €.

 

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>