Dom Juan ( Molière / Jean-François Sivadier)

Un jeu farce qui témoigne d’une belle créativité

Sur un pla­teau ouvert, dont on pressent les élé­ments modu­lables, les per­son­nages affai­rés adressent au public quelque chose qui res­semble à une impro­vi­sa­tion. Un décor par­ti­cu­liè­re­ment réussi, com­posé d’éléments impro­bables, sug­ges­tifs dans leur osten­ta­tion et leurs varia­tions. Des globes, des boules à paillettes, diverses sus­pen­sions éclairent la scène en ins­tal­lant un cli­mat baroque, entre palais de la décou­verte, boîte de nuit et musée désaf­fecté. Jean-François Siva­dier éla­bore une construc­tion dyna­mique, ryth­mée, ponc­tuée par l’approche de l’échéance que consti­tue l’intervention du ciel. Un compte à rebours ponc­tué d’admonestations qui sont les traces d’une injonc­tion transcendante.

Le pro­pos est dyna­mique, alerte, il engage une course qui se pré­sente assez vite comme une caval­cade bien tem­pé­rée. Le per­son­nage prin­ci­pal, tra­versé d’impulsions déter­mi­nantes, est pré­senté comme habité, porté. Sga­na­relle, apeuré, ébranlé, sou­ligne les ouver­tures har­dies de Dom Juan, mani­fes­tant les béances qu’elles ins­taurent dans le vieux monde qu’elles déchirent. La pièce prend à terme un tour apo­ca­lyp­tique. Des pra­tiques tan­tôt dignes de la com­me­dia dell’arte, dont on retrouve quelque per­son­nage, tan­tôt empreinte d’une tour­nure tra­gique. Un jeu farce, un peu foire, témoigne d’une belle créa­ti­vité. Les per­son­nages, les jeux de scène, le décor sont bien sen­tis mais tel­le­ment sculp­tés qu’ils appa­raissent presque indé­pen­dants les uns des autres. La repré­sen­ta­tion est belle et réus­sie ; elle réa­lise son pro­jet mais sans le trans­cen­der. Les comé­diens, l’ensemble de l’équipe qui a construit ce spec­tacle sont irré­pro­chables, seulement.

chris­tophe giolito

 

Dom Juan

de Molière

mise en scène

Jean-François Siva­dier

avec Nico­las Bou­chaud, Vincent Gué­don, Ste­phen Butel, Marc Arnaud, Lucie Valon, Marie Vialle.

 

Col­la­bo­ra­tion artis­tique Nico­las Bou­chaud, Véro­nique Tim­sit ; scé­no­gra­phie Daniel Jean­ne­teau, Chris­tian Tirole, Jean-François Siva­dier ; lumière Phi­lippe Ber­thomé ; cos­tumes Vir­gi­nie Ger­vaise ; maquillages, per­ruques Cécile Kret­sch­mar ; son Eve-Anne Joal­land ; sus­pen­sions Alain Burkarth.

Assis­tant à la lumière Jean-Jacques Beau­douin ; assis­tante aux cos­tumes Mor­ganne Legg ; assis­tants à la mise en scène Véro­nique Tim­sit, Maxime Contre­pois (dans le cadre du dis­po­si­tif de com­pa­gnon­nage de la DRAC Île-de France) ; assis­tant de tour­née Rachid Zanouda ; régie géné­rale Domi­nique Brillault ; régie lumière Jean-Jacques Beau­douin, Damien Caris ; régie son Eve-Anne Joal­land ; régie pla­teau Chris­tian Tirole, Nico­las Mar­chand ; acces­soires Julien Le Moal ; habillage Valé­rie de Champ­ches­nel ; construc­tion du décor Ate­lier du Grand T à Nantes, Alain Bur­karth (sus­pen­sions), Yann Chol­let — ARTE FAB ; confec­tion des cos­tumes Cathe­rine Cous­tère, Syl­vestre Ramos, Anne-Sophie Polack, Julien Humeau Clo­taire / Ate­lier du TNB – Rennes (Sarah Bru­chet, Myriam Rault).

durée 2h30 créé le 22 mars 2016 au Théâtre Natio­nal de Bre­tagne – Rennes pro­duc­tion délé­guée Théâtre Natio­nal de Bre­tagne – Rennes copro­duc­tion Com­pa­gnie Ita­lienne avec Orchestre, Odéon-Théâtre de l’Europe, MC2: Gre­noble, Châ­teau­val­lon – Scène Natio­nale, Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, Prin­temps des Comé­diens – Mont­pel­lier Jean Fran­çois Siva­dier est artiste asso­cié au Théâtre Natio­nal de Bre­tagne – Rennes remer­cie­ments Mai­son de l’Arbre Chris­tian Biet Ber­trand et Romans Suarez-Pasos avec l’aide de toute l’équipe du Théâtre Natio­nal de Bretagne.

Repré­sen­ta­tions :

Paris, Odéon-Théâtre de l’Europe 14 sep­tembre – 4 novembre 2016

Lau­sanne (Suisse), Théâtre Vidy 23 novembre – 3 décembre 2016

Nantes, le Grand T 7 – 17 décembre 2016

Stras­bourg, TNS 3 – 14 jan­vier 2017

Gre­noble, MC2 19 – 28 jan­vier 2017

Leave a Comment

Filed under Théâtre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>