Francesca di Bonito, Exposition

Anti­ci­pa­tions et promotions

Tous les tra­vaux de Fran­cesca di Bonito tra­vaillent l’hybridation afin de créer une poly­sé­mie en chaque image. Le but est d’approfondir l’identité des êtres humains et plus par­ti­cu­liè­re­ment des femmes afin de mettre à mal les modèles d’identification clas­sique, les inéga­li­tés et bien des blo­cages psy­cho­lo­giques Les images mutent en diverses méta­mor­phoses mati­nées d’ironie voire de provocation.

Le cli­vage entre le réel et ima­gi­naire s’en trouve altéré afin qu’une éman­ci­pa­tion ait lieu au moment même où la nature de l’image elle-même s’hybride. Par exemple, l’artiste pro­pose un col­lage numé­rique sur pho­to­gra­phie argen­tique. D’un mur en ruine jaillissent des frag­ments de femme en un mixage d’abstraction et de figu­ra­tion. Cette mons­tra­tion sug­gère la guerre que doit pour­suivre la femme pour exister.

Le médium pho­to­gra­phique reste le vec­teur pre­mier de la recherche de Fran­cesca di Bonito. Il est inté­gré à d’autres pra­tiques : per­for­mance, ins­tal­la­tion, ima­ge­rie médi­cale en de grands assem­blages. L’insolite est tou­jours là pour tordre les codes liés du genre et de l’expérimentation visuelle. La figu­ra­tion comme l’usage du corps crée une pra­tique intime mais à por­tée géné­rale. L’œuvre devient la résis­tance contre les marches arrières actuelles dans l’évolution contra­riée des men­ta­li­tés. Preuve que la méta­mor­phose est de plus en plus néces­saire afin de cas­ser bien de ces fameux « pla­fonds de verre » dont l’idéologie du temps se gargarise.

jean-paul gavard-perret

Fran­cesca di Bonito, Expo­si­tion, Mel­kart Gale­rie, Paris, 27 octobre – 10 novembre 2016.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>