Jim & Lounis Chabane, L’Érection — Livre 1

Il suf­fit d’un petit mal­en­tendu pour…

Avec L’Érection, Jim tente de sai­sir les rela­tions d’un couple après de nom­breuses années de vie com­mune. C’est une situa­tion banale qui enclenche un pro­ces­sus qui s’amplifie jusqu’à deve­nir des­truc­teur. Si l’omission : “Tu aurais pu m’en par­ler avant” engendre la sus­pi­cion et le manque de confiance, elle amène, peu à peu, de nom­breuses inter­ro­ga­tions et remises en cause : “Tu en as déjà pris ? Est-ce la pre­mière fois ?” Et tout y passe car les femmes ont, pour cela, une mémoire d’éléphant pour se rap­pe­ler le détail insi­gni­fiant, l’attitude jugée ambi­guë de l’homme, il y a cinq ans… Et puis d’autres ques­tions liées à l’absence de désir parce que celui-ci se reporte sur une autre femme, la vieillesse, les condi­tions de vie qui ont évo­lué et que l’on regrette car elles effacent celles plus pré­caires de la jeu­nesse.
Jim pro­pose un magni­fique huis clos dans un appar­te­ment bour­geois du VIIIe arron­dis­se­ment et fait assis­ter au nau­frage d’un couple. Il signe une his­toire à la fois dra­ma­tique et rele­vant de la comé­die avec une suc­ces­sion de dia­logues piquants, s’enchaînant avec précision.

Après avoir écrit des récits à l’humour le plus débridé, Jim explore les rela­tions entre les hommes et les femmes, les rap­ports amou­reux, détaillant les com­bi­nai­sons pos­sibles, les amours dif­fi­ci­le­ment vécus, les acci­dents dans les suites amou­reuses. Quelques jours avant Noel, Léa et Florent pro­fitent du départ de leurs filles chez leurs grands-parents pour invi­ter Alexan­dra et Jean-Fabrice. Les deux femmes sont amies et se trouvent plu­sieurs fois par semaine pour des acti­vi­tés. C’est aussi le quarante-huitième anni­ver­saire de Léa qui, à deux mois près, a le même âge qu’Alexandra.
À la fin du repas, alors qu’Alexandra annonce la rup­ture défi­ni­tive de leur couple, Léa met la main sur le haut de la cuisse de Florent, assis en face de l’invitée, et lui lance un regard sur­pris. Il est en érection !

Les convives par­tis, elle laisse écla­ter sa colère, accu­sant Florent de cou­ver des yeux “cette pute d’Alexandra”, de lui faire sans cesse des com­pli­ments. Après quelques hési­ta­tions pour expli­quer son état, il révèle qu’il a pris un vaso­di­la­ta­teur. Celui-ci fait son effet au mau­vais moment parce que la soi­rée a duré plus long­temps que prévu. Cette révé­la­tion, loin de ras­su­rer et cal­mer Léa, déclenche des réflexions dévas­ta­trices. “Est-elle si vieille qu’il a besoin de la chi­mie pour la dési­rer ?
Alors que celui-ci vou­lait ter­mi­ner la soi­rée d’anniversaire dans la meilleure forme pos­sible, celle-ci se pour­suit en dis­pute, ponc­tuée d’éclats vio­lents. Léa accuse son com­pa­gnon de tous les maux, res­sort toutes sortes de cri­tiques lorsqu’il essaie de se jus­ti­fier. Et la nuit, qui ne fait que com­men­cer, risque d’être très longue…

Lounis  Cha­bane, le com­plice du scé­na­riste depuis plu­sieurs séries, donne une repré­sen­ta­tion très aca­dé­mique avec une série de décors, d’angle de vues, de champs et contre­champs suf­fi­sam­ment variés pour évi­ter la répé­ti­tion. Les per­son­nages, comme à son, habi­tude, sont très modernes avec une constance dans la repré­sen­ta­tion du début à la fin de l’album.
L’Érection, un titre que Jim sou­hai­tait avoir dans sa biblio­gra­phie, donne une nou­velle vision d’un couple, une vision salu­taire et sur­tout si juste. Atten­tion, ceux qui pen­se­raient entrer dans une bande des­si­née éro­tique, voire por­no­gra­phique, vont être très déçus. L’héroïne, n’est, au plus, qu’en sous-vêtements, certes seyants mais non affrio­lants. Par contre, on peut noter un déca­lage entre ce qui est sug­géré à la page 22 et la réa­lité de la page 55.
Un nou­vel album d’une grande jus­tesse de ton, qui illustre à mer­veille les sou­bre­sauts d’un couple face au temps qui passe, à la dif­fi­culté de vieillir. Un régal de lecture.

serge per­raud

Jim & Lou­nis Cha­bane, L’Érection Livre 1, Bam­boo, coll. “Grand Angle”, juin 2016, 72 p.- 16,90 €.

1 Comment

Filed under Bande dessinée

One Response to Jim & Lounis Chabane, L’Érection — Livre 1

  1. Jim

    Serge, je n’aurai qu’un mot… Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>