Luigi Ghirri, The Complete Essays 1973 –1991

Cabi­net de curiosités

Luigi Ghirri (1943–1992) a com­mencé à écrire sur la pho­to­gra­phie dès qu’il est devenu lui-même pho­to­graphe. Il l’a fait de manière quasi com­pul­sive, aussi bien au sujet de ses œuvres et leurs publi­ca­tions que pour des jour­naux et maga­zines ita­liens mais aussi pour un usage privé afin de mettre noir sur blanc ses propres réflexions et ses nou­velles pos­tu­la­tions esthé­tiques.
En atten­dant une publi­ca­tion fran­çaise, Mack pro­pose la tra­duc­tion des 68 essais de l’artiste. Il y explore les thèmes majeurs de la pho­to­gra­phie : l’identité, le temps, la mémoire, les pro­blèmes de la repré­sen­ta­tion et le sens de l’espace. Eclec­tique et lec­teur vorace, Ghirri explore toute l’histoire de la pho­to­gra­phie, en par­ti­cu­lier les œuvres de Wal­ker Evans, William Eggles­ton, Robert Adams et John Gossage.

L’auteur met aussi les œuvres pho­to­gra­phiques en rap­port avec musi­ciens, peintres et écri­vains. L’ensemble crée un véri­table cabi­net de curio­si­tés. S’y découvrent aussi bien Gul­li­ver, la mai­son jaune de Van Gogh, Cézanne, l’atelier de Morandi, Mal­larmé, les films néo-réalistes, Fran­cis Bacon, le vil­lage glo­bal de Mac Luhan, Pes­soa (entre autres).
Sur­git une his­toire par­ti­cu­lière du médium : Ghirri crée par la bande une sorte d’autobiographie.

jean-paul Gavard-Perret

Luigi Ghirri, The Com­plete Essays 1973–1991, Mack, Londres, 2016, 240 p. — 25,00 €.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>