Jean Jullien, Ceci n’est pas un livre

Se méfier des apparences

Jean Jul­lien (ins­tallé à Londres depuis ses études d’art) a tra­vaillé entre autres pour le New Yor­ker. Il a créé des des­sins pour Ope­ning Cere­mony, Fri­cote maga­zine, des publi­ci­tés pour Bron Bur­ger, un mur pour le Wythe Hotel et pour OMD, des élé­ments gra­phiques pour Nike et Mr. Por­ter, un objet avec Case Stu­dyo, un livre pour Her­man Mil­ler…
A priori, son nou­veau livre qui n’en serait pas un est inventé pour les tout petits, de 2 à 6 ans. Pas sûr que les grands (s’ils sont un peu curieux) voire les adultes n’y trouvent pas éga­le­ment leur compte. Ce non-livre est une par­faite sol­li­ci­ta­tion et inci­ta­tion à l’imaginaire. Il per­met de tes­ter divers espaces avec drô­le­rie voire imper­ti­nence et sur­tout intelligence.

Rien de plus com­pli­qué en effet que de faire simple. Au moyen de doubles-pages, l’auteur invente un ordi­na­teur por­table, des mains pour applau­dir. Le lec­teur se décou­vrira aussi pia­niste. Le tout en un gra­phisme mini­ma­liste, drôle et auda­cieux.
Preuve qu’il existe des livres (réels ou non) fait autant pour les pères (et mères bien sûr) que pour leurs enfants.

jean-paul gavard-perret

Jean Jul­lien, Ceci n’est pas un livre, Phai­don, Paris, 2016, 32 p.- 9,00 €.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>