Revue Brèves n° 107 : Violence des jours (dix nouvelles inédites plus une)

La peau et les os

Depuis plus de trente ans, Brèves : antho­lo­gie per­ma­nente de la nou­velle, publie de la nou­velle inédite, fran­çaise ou tra­duite en fran­çais, de tous les hori­zons du monde. Le numéro 107 vient de paraître. La belle cou­ver­ture de Jacques Gaïotti semble annon­cer la cou­leur : il ne va plus res­ter que la peau et les os, les os surtout…

« La pro­priété, c’est le vol » est l’idée que semble déve­lop­per Ugo Allin-Rian dans « Le Voleur de che­vaux », qui com­mence par une étrange his­toire de mal­lette volée, comme dans un film d’espionnage. Fran­cis Car­pen­tier, lui, dans une nou­velle dont la forme n’est pas sans rap­pe­ler (clin d’œil lit­té­raire) les pro­cé­dés du Nou­veau Roman, « La faute à pas de chance », inter­roge les pos­sibles nar­ra­tifs, invi­tant le lec­teur à relire lorsqu’il croit avoir tou­ché à la fin de la nou­velle. Nico­las Rouillé pro­pose une « Blonde » qui réflé­chit (mais oui ! la rédac­tion ne recule devant aucun sacri­fice) pour mener à bien son entre­prise cri­mi­nelle dans une ambiance de polar américain.

Vous ren­con­tre­rez en tout 10 nou­velles inédites, toutes plus sai­gnantes (mais pas san­gui­no­lentes) les unes que les autres. Et en plus, comme à l’habitude, Eric Dus­sert livre ici une nou­velle sup­plé­men­taire d’auteur peu ou pas connu, ou dis­paru des rayons lit­té­raires (et par­fois des mémoires) : cette fois, c’est F. de Baille­hache, mon­daine oubliée de la lit­té­ra­ture, qui nous raconte une his­toire de (belle) plante… Vous pour­rez ren­con­trer l’équipe de Brèves à « Livre Paris » (drôle de nou­veau nom du Salon du livre), du 17 au 20 mars 2016, autour des mani­fes­ta­tions rela­tives à la Corée du Sud, dont Brèves a publié quelques auteurs dans le numéro 105.
Les volumes peuvent être com­man­dés à Brèves, 1 rue du Vil­lage, 11300 Vil­le­longue d’Aude ; ou par inter­net sur www.lekti-ecriture.com.
Pro­fi­tez aussi de l’offre de décou­verte à 20 € les trois volumes, franco de port, pour offrir ou faire décou­vrir la nou­velle ou la lit­té­ra­ture à quelqu’un que vous aimez.

yann-loin andre

Revue Brèves n° 107 : Vio­lence des jours, dix nou­velles inédites plus une, éd. Ate­lier du Gué, 2015, 160 p. — 18,00 €.

Leave a Comment

Filed under Poches, Pôle noir / Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>