Guillaume Decourt, Diplomatiques

A l’épreuve du temps

A tra­vers l’écriture de Guillaume Decourt les marbres sont enle­vés au pro­fit de boules de vie. Elles se déplacent d’une page à l’autre entre les dif­fé­rents moments qu’évoque le poète. Il sai­sit le réel par les che­veux mais tou­jours avec dou­ceur et par­fois déta­che­ment. Le diable se fau­file ça et là dans les sou­ve­nirs mais de manière émou­vante. Voici l’écriture grave d’un homme en fête, celle légère d’un être sérieux qui se décrit tel « petit au regard de faune / un jour d’Intifada » L’œuvre ouvre à la réflexion face à une divi­sion bipo­laire du monde. Elle ne glisse rien sous le tapis mais évite le scep­ti­cisme qui embrume trop sou­vent la poé­sie. Elle est sûre de son coup : sans doute parce que Decourt cultive la bien­veillance amu­sée en tant que poé­tique et éthique.

Ce qui pour beau­coup aurait pu être perçu comme une ombre pas­sa­gère sans impor­tance trouve chez le jeune auteur une forme de quin­tes­sence sub­tile. L’auteur refuse impli­ci­te­ment que la vie soit un enfer, un enfer­me­ment : d’où ces veines, ces défi­lés de petits moments comme inache­vés, il n’y a pas que le temps (mort) à pas­ser au tra­vers pour un retour pré­ci­pité contre la dis­pa­ri­tion. Une telle esthé­tique reste une ten­ta­tive exis­ten­tielle. Elle refuse le che­min du simple retour au passé comme celui du désir de vivre en pays conquis. Le poète de A l’approche  s’oriente dans une voie qui bifurque vers un rap­port par­ti­cu­lier au temps. Il en garde des plai­sirs mini­maux mais qui nour­rissent son pré­sent (comme celui du lec­teur) et à tra­vers les­quels cer­taines images du temps passé sont délec­tables sans créer pour­tant une sidé­ra­tion qui anni­hi­le­rait le présent.

jean-paul gavard-perret

Guillaume Decourt,  Diplo­ma­tiques, Pas­sage d’Encres, coll. Trait court, Guern, 2015, 32 p. — 5,00 €.

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>