Tom Rob Smith, La Ferme

Quand la rai­son s’égare

Daniel, 29 ans, vit à Londres, loin de ses parents qui ont vendu leur pépi­nière anglaise pour s’installer dans une vieille ferme per­due dans la cam­pagne Sué­doise. Sa mère d’origine sué­doise a ainsi voulu renouer avec ses racines, et cela ne dérange pas tant que cela Daniel, qui a tou­jours tenu sa vie et son orien­ta­tion sexuelle secrète. Un matin, son quo­ti­dien pai­sible bas­cule, lorsqu’il reçoit un coup de fil de son père très inquiet au sujet de l’état men­tal de son épouse.
Il lui annonce alors qu’elle ne va pas bien, et qu’elle vient de quit­ter brus­que­ment l’hôpital psy­chia­trique où elle avait été inter­née depuis peu, car  “elle s’imaginait des choses ter­ribles”. Daniel est consterné, d’autant plus que sa mère l’appelle éga­le­ment un moment plus tard pour l’informer qu’elle craint pour sa vie, et qu’elle consi­dère l’homme qu’elle a épousé comme un men­teur, et un être poten­tiel­le­ment dan­ge­reux. Elle est à l’aéroport et prend l’avion pour Londres. Daniel ne sait que pen­ser. Il va fina­le­ment héber­ger sa mère chez lui et écou­ter patiem­ment son his­toire. La ferme iso­lée dont ses parents ont fait leur nou­veau foyer semble sus­ci­ter la convoi­tise d’un voi­sin mena­çant ; la com­mu­nauté du petit vil­lage voi­sin cacherait-elle autant de noirs secrets que sa mère le pré­tend ? et que pen­ser de l’attitude de son père ? Et des preuves que sa mère pré­tend avoir accu­mu­lées et qu’elles s’apprête à lui livrer ?  Daniel devra-t-il lui aussi tout aban­don­ner pour décou­vrir la vérité ? Une vérité qui pour­rait bou­le­ver­ser ses cer­ti­tudes à tout jamais.

Autant le dire tout de suite, La ferme est un vrai petit chef-d’œuvre de sus­pense psy­cho­lo­gique, où l’on retrouve l’ambiance d’un des chefs d’œuvre d’Hitchcock Pas de prin­temps pour Mar­nie. On peut aussi pen­ser au suc­cès récent des Appa­rences de Gil­lian Flynn, tant l’auteur joue avec nos nerfs et la réa­lité. Mais Tom Rob Smith impose son style à lui dans ce roman, dont les droits d’adaptation ont été acquis par BBC Films. Il met à mal la sacro-sainte famille et, à tra­vers les doutes de Daniel sur sa famille, il impose cette ques­tion au lec­teur : qui sont vrai­ment nos parents ? les connaît-on vrai­ment ?
Quand les cer­ti­tudes de Daniel sur son enfance, sur le mariage de ses parents, leur bon­heur, s’effondrent, le lec­teur est lui aussi secoué et ne peut s’empêcher de regar­der ses pho­tos de famille, en se deman­dant ce que cachent les sou­rires. C’est en cela que réside tout le talent de Tom Rob Smith, qui nous livre ici une œuvre des plus per­son­nelles qui n’a plus rien à voir avec sa tri­lo­gie russe : Enfant 44, Kolyma et Agent 6. Il s’inspire d’un trau­ma­tisme fami­lial, et à tra­vers cette famille déchi­rée, n’hésite pas à nous livrer avec beau­coup de brio et de ten­dresse, une part de sa vie.

Le roman n’est pour­tant pas auto­bio­gra­phique, et il nous amène aux portes de la para­noïa, en nous fai­sant dou­ter à chaque page de la véra­cité des pro­pos confiés par la mère, qui est la nar­ra­trice prin­ci­pale après Daniel. Une femme en souf­france, per­due, qui demande de l’aide, et que per­sonne ne veut croire. Une mère, qui n’est plus en mesure de ser­rer son fils dans ses bras, tant son esprit est per­turbé par tous les der­niers éve­ne­ments qu’elle a vécus. Une mère qu’on a envie de ser­rer dans nos bras, en lui offrant un refuge loin de cette ferme mau­dite et de ce qu’elle a réveillé. Mais on  se retrouve vite comme Daniel, un enfant perdu, qui croyait avoir fait son che­min dans un uni­vers d’adultes, et qui voit ce qu’il croyait acquis bas­cu­ler dans un monde où les cœurs sont aussi givrés que les plaines du Nord de l’Europe.
On referme ce livre en éprou­vant une telle sym­pa­thie pour les per­son­nages et pour l’auteur que notre famille a l’impression de s’être agran­die, quels que soient les secrets qu’elle cache.

franck bous­sard

Tom  Rob Smith, La Ferme, Bel­fond, 2014, 348 p. -  22,50 €.

 

Leave a Comment

Filed under Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>