Hayashi Yoshifumi, Cent dessins érotiques

Univers de délices

Yoshi­fumi Haya­shi est né en 1948, au Japon. Il vit et tra­vaille à Paris depuis 1974. Du bout de son crayon, depuis une tren­taine d’année, il crée des images vio­lentes, fan­tas­tiques, sur­réa­listes, rêvées et infer­nales. Mais il des­sine aussi des images éro­tiques impres­sion­nante.
L’expression des émo­tions se pré­sente de manière frac­tale et allé­go­rique. Les formes parlent par elles-mêmes au-delà du seul souci de nar­ra­tion. Le lan­gage plas­tique sublime les poses dont l’artiste estime qu’il pro­pose  des “foyers de vérité”. Du moins tels qu’il les entend.

La femme est pour lui la sacro-sainte à même de faire tou­jours l’amour et s’évertue à se faire belle. Le crayon est là pour vouer l’artiste à la déesse aux chairs pleines et fraîches qui réveillent l’appétit, Le Japo­nais a com­pris que la vie est paro­dique et manque tou­jours d’une inter­pré­ta­tion. Haya­shi Yosi­fumi pro­pose donc la sienne. Les corps des­sinent des mou­ve­ments d’une danse nup­tiale qui n’a rien de légal ou d’illégal. Là n’est plus le pro­blème.
Un uni­vers de délices est là. La débauche non exsangue d’ambiguïté suit son cours. Le créa­teur se fait plus com­plice et voyeur en de telles mons­tra­tions. Tout est donc fait pour l’essor et afin que l’homme ne soit plus de bois. Il faut l’imaginer heu­reux au milieu d’égéries agui­chantes que cha­cun se repré­sente avec leurs cris du coeur et de poten­tiels orgasmes.

jean-paul gavard-perret

Haya­shi Yoshi­fumi, Cent des­sins éro­tiques, Edi­tions Le club du livre secret, 2023, 115 p - 65,00 €.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>