Category Archives: Chapeau bas

On n’aime pas, on adore ! On respecte. Et on s’incline.

Gérard Berréby, Comme une Neptune

Tout ce qui reste S’habillant en déesse pour saluer Marisa Cor­nejo, Gérard Ber­réby pra­tique — en pois­son volant — la poé­sie du zig dans le zag. Chaque vers comme une vague est l’occasion de quelques pépites même lorsqu’il s’agit de par­ler … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Poésie

Laurent Cennamo, Les Angles étincelants

« Au minus­cule frai­sier que nous fûmes » La poé­sie de Laurent Cen­namo est d’une finesse et une sim­pli­cité raris­sime entre ce que, pour sa part, Michaux nom­mait des “poteaux d’angles”. L’auteur réus­sit l’exploit de rap­pe­ler le passé aussi mélan­co­lique qu’heureux … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Poésie

Claudia Brutus, Exposition

Le pays où tout serait per­mis Déra­ci­née, fille de trois conti­nents (Europe, Afrique, Amé­rique), Clau­dia Bru­tus crée une œuvre par­ti­cu­lière : la légè­reté y fait le jeu de la pro­fon­deur à tra­vers pay­sages et por­traits qui ne sont pas sans rap­pe­ler une … Conti­nue rea­ding

4 Comments

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas

Celle qui est faite de calcium de lune et de la nostalgie de la lumière : entretien avec Tristan Felix (Observatoire des Extrémités du Vivant)

Tris­tan Félix est une créa­trice d’exception. Celles et ceux qui ne la connaissent pas encore pour­ront le décou­vrir dès son inter­view. Ailée et tel­lu­rique, poé­tesse, artiste, marion­net­tiste, l’irrégulière de la langue est une dan­seuse qui tombe vers le ciel. Per­sonne … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Poésie, Théâtre

Olivier Barde-Cabuçon, Le détective de Freud

Peri her­me­neias (De l’Interprétation) Wei­mar, 1911. Le jeune doc­teur du Bar­rail assiste au congrès de l’association inter­na­tio­nale de psy­cha­na­lyse ras­sem­blant, autour de Sig­mund Freud (le Père) et de Carl Gus­tav Jung (le dau­phin), le nec plus ultra des psy­cha­na­lystes euro­péens. … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Chapeau bas, Poches