Category Archives: Beaux livres

Se distinguent généralement de la tourbe livresque par le format, la quantité et la qualité de l’iconographie, les textures de papier au toucher délicat, et le prix. Manière, si l’on veut, d’aristocratie « de robe »…

Alain Frontier, Portrait d’une dame

MHD Marie-Hélène Dhé­nin est une pho­to­graphe (sou­vent dési­gnée par l’acronyme “MHD”). Après des études lit­té­raires supé­rieures à l’université de Lille, elle exer­cera le métier de pro­fes­seur de lettres clas­siques. Après une année en Algé­rie, elle s’installe défi­ni­ti­ve­ment dans la région pari­sienne … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Beaux livres, Poésie

Maurice Renoma, Mythologies du Poisson Rouge

Sans noyer le pois­son Irré­gu­lier de la mode et de l’art, acqué­rant au fil du temps une conscience éco­lo­gique tout en conser­vant sa puis­sance de l’imaginaire, Renoma a inventé — sur­vo­lant l’Indonésie — son his­toire du pois­son rouge appelé Cris­to­bal. Le … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Beaux livres, Chapeau bas

Isabelle Roussel-Gillet & Mylène Besson, J’ai besoin de nos corps

L’art du trouble Isa­belle Roussel-Gillet et Mylène Bes­son déve­loppent et appro­fon­dissent cha­cune à leur manière la pro­duc­tion et l’analyse des corps des femmes dans leur com­plexité et leur richesse — même au sein de la pau­vreté des ouvrières du textile.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Beaux livres, Essais / Documents / Biographies

Stéphane Pesnel, Album Kafka

Pour par­ache­ver le cor­pus Pour accom­pa­gner les volumes III et IV des oeuvres com­plètes de Kafka (Jour­naux et Lettres — 1897–1914 et 1914 — 1924) et à l’occasion de la Quin­zaine de La Pléiade 2022, Sté­phane Pes­nel pro­pose par un superbe … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Beaux livres, Essais / Documents / Biographies, Romans

Lise Gauvin, Et toi, comment vas-tu ?

Anne et les autres Le roman de Lise Gau­vin com­mence pra­ti­que­ment comme celui de Camus et la même écri­ture y est en jeu. La com­pa­rai­son s’arrête là. A la tendre indif­fé­rence du monde qui s’ouvrait à Meur­sault suc­cède l’attention por­tée par l’héroïne au … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Beaux livres, Romans