Blaise Cendrars, Le Panama ou les aventures de mes sept oncles & Les armoires chinoises

Réédition de deux livres géné­riques de Blaise Cendrars

Les cri­tiques sou­vent pré­fèrent s’intéresser aux émois (sup­po­sés) de l’âme plu­tôt qu’aux acci­dents phy­siques : or Cen­dras fait ici ce qu’ils oublient et ouvrent le champ même de l’analyse tex­tuelle à un apport capi­tal, prou­vant que l’écriture avant d’affaire d’affects est une affaire méca­nique. Les armoires chi­noises - texte long­temps resté secret – est donc majeur pour com­prendre l’œuvre du poète suisse. Elle remonte à un acci­dent essen­tiel : amputé en 1917, Cen­drars doit chan­ger — et pour cause — de main afin d’écrire. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Edouard Levé, Œuvres

Le livre des regrets anticipés

Une phrase défi­nit par­fai­te­ment Œuvres (publié aujourd’hui en ver­sion poche) : « Un livre décrit des œuvres dont l’auteur a eu l’idée, mais qu’il n’a pas réa­li­sées. »  D’où le « jeu » de listes, l’énumération de tout ce que l’auteur avait pro­jeté ou pro­je­tait sans pou­voir le réa­li­ser faute de temps et sans doute d’espoir (faut-il rap­pe­ler qu’Edouard Levé s’est sui­cidé ?)  Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Inclassables

Marie-Joëlle Guillaume, Vincent de Paul. Un saint au Grand siècle

Le défen­seur des pauvres

La figure de Vincent de Paul s’est ins­crite dans la mémoire popu­laire comme celle du saint qui consa­cra sa vie aux pauvres au temps des rois, des nobles, de l’indifférence et du mépris des riches pour les humbles. C’est cette image que la pas­sion­nante bio­gra­phie de Marie-Joëlle Guillaume remet en cause. En effet, cette étude aussi bien écrite que docu­men­tée nous fait bien sûr décou­vrir l’homme, son par­cours, ses évolu­tions. C’est le prin­cipe du genre bio­gra­phique ! Mais, sans jamais s’éloigner du per­son­nage – ce que fai­saient les bio­gra­phies des années 1970 –, l’auteure nous entraîne dans une com­pré­hen­sion appro­fon­die du XVII° siècle et de ses pas­sions, voire de ses contra­dic­tions. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Mathias Enard, Boussole

Alté­ri­tés

Mathias Enard sait ce qu’il en est de l’Orient. Il y a vécu lors de ses nom­breux périples et son héros, le musi­co­logue vien­nois Franz Rit­ter, suit ses pas. L’un et l’autre savent ce que la musique occi­den­tale dans sa quasi-totalité, de Mozart à Schön­berg, doit à « ce qui vient de l’autre pour modi­fier le Soi, pour l’abâtardir, car le génie veut la bâtar­dise ». C’est pour­quoi son héros fuit les col­loques dit savants pour s’encanailler afin de connaître la richesse de l’altérité. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Celle qui continue le combat : interview de l’artiste Emilie Moutsis

Emilie Mout­sis a toutes les rai­sons d’exécrer le mâle et les larmes qu’il pro­voque. Mais pour lui rendre la mon­naie de sa pièce, l’artiste a inventé une stra­té­gie sub­tile. Par ses auto­por­traits et par tout un jeu de bande, sans appa­rem­ment y tou­cher, elle montre au mâle l’obscénité d’âme de cer­tains boucs dont elle a dû cares­ser les cornes. Ses dou­leurs pre­mières lui ont per­mis la fabri­ca­tion de ses images. Le ciel leur fut et leur reste étran­ger. Mais peu à peu une lumière se crée. Cer­tains hommes y pré­ci­pi­te­raient encore des cris­taux de sel pour des­si­ner leur ric­tus. Mais Emile Mout­sis les tord. Elle sou­lève sa nuit et son corps reste l’endroit d’un céré­mo­nial dégagé des miasmes. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Entretiens