Régis Hautière & Damien Cuvillier, La Guerre des Lulus – 1916 : “La Perspective Luigi”, t.1

Les orphe­lins à Ber­lin…

En 1914, Lud­wig, Lucas, Luigi et Lucien, sont oubliés lors de l’évacuation de l’orphelinat de Valen­court. Ils vivent alors de façon auto­nome dans la forêt proche avec Luce, une réfu­giée belge sépa­rée de ses parents. Ils forment la bande des Lulus.
Après cinq albums cou­vrant les années 1914 à 1918, vient le moment d’approfondir cer­taines cir­cons­tances juste évo­quées dans le fil du récit ini­tial et de la Grande His­toire. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Georges Mathieu,Les années 60–70 (exposition)

Tribute to Georges Mathieu

Georges Mathieu — comme Ber­nard Buf­fet — a été vic­time de sa propre mode. Les deux artistes connurent les hon­neurs déli­rants des médias qui com­men­çaient en France le culte des idoles. Les peintres s’y lais­sèrent prendre jusqu’à se brû­ler les ailes d’autant que la cri­tique offi­cielle leur fit un sort.
Buf­fet ne se remit pas de l’achat d’une Rolls-Royce et Georges Mathieu fut accusé d’une part de jouer d’une image royale qui n’était qu’un pla­giat des mises en scènes à la Dali (maître en matière de farce – ce qui n’enlève rien à son tra­vail) et d’autre part de limi­ter son abs­trac­tion­nisme à du sous Har­tung – ce qui n’était que l’effet d’une myo­pie cri­tique. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Aleksey D’Havlcyon entre Cléopâtre et Calamity Jane : entretien avec l’artiste

Il existe chez Alek­sey D’Havlcyon un goût de la vérité qui peut pous­ser à l’imparfait tota­le­ment assumé. Car les femmes (et les hommes) ne vivent pas dans un empy­rée. Et quand, déguisé en Don Juan, Dieu (s’il existe) des­cend sur Terre, il peut élire domi­cile chez Madame Edwarda de Bataille sans esquis­ser un signe de croix avant d’honorer son corps béant tan­dis que son propre rire ricoche sur la verge divine. L’artiste n’est pas aveugle ; elle sait que des mil­liards de créa­tures vivent encore de la for­clu­sion. Elle ne s’en accom­mode pas. Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Entretiens, Erotisme

Nicolas Petrimaux, Il faut flinguer Ramirez — Acte 1

Une heu­reuse découverte !

Un homme inter­rogé par un poli­cier s’étonne que l’on puisse soup­çon­ner Rami­rez comme l’auteur d’ une série d’assassinats. Il est le meilleur répa­ra­teur d’aspirateurs. Et pour­tant…
Dans les bureaux de la Robo­top à Fal­con City, en Ari­zona, un homme se plaint au télé­phone de fortes odeurs de gaz et demande où est le tech­ni­cien qui devait inter­ve­nir. Pen­dant ce temps, Jacques Rami­rez réus­sit à répa­rer un AV 700 les yeux ban­dés. Ses col­lègues le féli­citent. Il faut être très doué car cet appa­reil pré­sente un gros défaut. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Pierre Chiron, Bleu, Marguerite et l’abominable L.

Un sin­gu­lier corbeau…

Bleu est un grand cor­beau qui raconte com­ment, lorsqu’il était encore un jeune adulte de cinq ans, il a ren­con­tré Mar­gue­rite. C’est elle qui l’a bap­tisé ainsi. Dans un gros bourg de Loire-Atlantique où elle était ins­ti­tu­trice, elle avait la charge d’une classe unique allant du cours pré­pa­ra­toire au cer­ti­fi­cat d’études. Ils ont tissé un lien psy­chique. Il détaille ce qu’il a vu et com­pris de sa vie, de ses rap­ports avec les enfants, avec Ray­mond son mari. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller