Pina Chiarandà, Sicile

Seul le regard compte

Pina Chia­randà est née en Sicile. Elle a étu­dié les arts et la phi­lo­so­phie à Milan. Elle a com­mencé son tra­vail de pho­to­graphe en s’intéressant autant à l’architecture qu’au repor­tage et au por­trait. Et ce pour dif­fé­rents médias dont Vogue.
Par ses pho­tos sur les archi­tec­tures, elle se demande tou­jours ce que ses concep­teurs pensent en les créant et com­ment ils per­çoivent la lumière. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Echos d'Italie / Echi dell'Italia

Tess Sharpe, Mon Territoire

#MeToo chez les rednecks

Harley McKenna à un grand pro­jet à mener à bien, dont le lec­teur verra peu à peu les contours se des­si­ner, mais il com­prend d’emblée qu’il s’agira pour elle d’affronter des hommes parmi les plus cruels et ensau­va­gés du North County. En effet, elle est la fille de Duke McKenna, un homme impi­toyable et redouté qui régente le tra­fic d’armes et de drogue sur tout le ter­ri­toire. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Non classé

Carole Martinez, Les roses fauves — Rentrée littéraire 2020

Onguents pour coeurs déchirés

Carole Mar­ti­nez pré­sente en quelques lignes le pro­jet de son roman : «Peu après la sor­tie de mon pre­mier roman, Le cœur cousu, une lec­trice m’a raconté une cou­tume espa­gnole dont j’ignorais l’existence : dans la sierra anda­louse où étaient nées ses aïeules, quand une femme sen­tait la mort venir, elle bro­dait un cous­sin en forme de cœur qu’elle bour­rait de bouts de papier sur les­quels étaient écrits ses secrets. À sa mort, sa fille aînée en héri­tait avec l’interdiction abso­lue de l’ouvrir.” Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Christophe Arleston & Olivier Boiscommun, Danthrakon — T. 02 : “Lyreleï la fantasque”

Qui du gri­moire ou du marmiton…

Nuwan est apprenti mar­mi­ton chez le mage Waïmo. Il se lie avec la jeune et belle Lerëh, une étu­diante du mage. Elle lui apprend à lire.
C’est quand il approche le Dan­thra­kon, un gri­moire fabu­leux, que celui-ci trans­porte son contenu dans le corps de l’apprenti. Avec l’aide de Lerëh, il part à la recherche d’un moyen de se débar­ras­ser de cet intrus encom­brant en lais­sant der­rière eux un énorme bou­le­ver­se­ment. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Alberto di Lenardo, An Attic Full of Trains

Dolce Vita

En Ita­lie, dans la mai­son des grands-parents de Car­lotta di Lenardo, il y avait une pièce avec grande biblio­thèque.
Dans celle-ci, une porte — cachée par les ran­gées de livres — ouvrait sur une grande pièce où rayon­nait un énorme cir­cuit de trains en modèle réduit. Le grand-père avait donc créé là son jar­din secret. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Beaux livres, Echos d'Italie / Echi dell'Italia, Erotisme