Alexandre Dumas, La Tulipe noire

Mignonne, allons voir si la tulipe…

En 1672, Guillaume d’Orange prend le pou­voir en Hol­lande, pro­fi­tant du mas­sacre par le peuple des frères Jean et Cor­neille de Witt, accu­sés de trac­ta­tions secrètes avec la France — une émeute des « bour­geois » qui amè­nera le pla­cide Spi­noza à pla­car­der sur les murs de La Haye son célèbre “Ultimi bar­ba­ro­rum”.
Lui-même consi­déré à tort comme traître et condamné, le jeune et riche Cor­né­lius van Baerle, pas­sionné de tulipes, rêve de créer la mythique tulipe noire pour laquelle la société hor­ti­cole de Har­lem est prête à offrir 100 000 flo­rins. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, En d'autres temps / En marge, Romans

Jean Depara, Night & Day in Kinshasa, 1955–1965

Black magic women

Dans les rues et sur­tout les boîtes de nuît de la future Kin­shasa, le pho­to­graphe Jean Depara cha­touillait le réel jusqu’à potron-minet à tra­vers ses prises. Les femmes et les hommes y étaient beaux dans leurs habits de sor­tie pour les unes et leurs maillots de bains pour les autres. Ils et elles sont par­fois plus drôles qu’érotiques ce qui n’enlève rien à leurs impec­ca­bi­lité plas­tique. L’artiste les a sai­sis aux moments des béco­tailles et de séduc­tions plus ou moins contrô­lées. La peau garde son soyeux, sa brillance.Les sujets dépassent d’habits géné­ra­le­ment légers et adap­tées aux touf­feurs tro­pi­cales. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

Bruno Krebs, L’île Blanche

Les Mélu­sines de Mon­sieur K

Bruno Krebs est né en 1953, entre Pont-Aven et Port-Manech, sur les rives de l’Aven. En 1971, il entre­prend la rédac­tion du Voyage en barque. Une par­tie de ces deux ou trois mille récits brefs a été régu­liè­re­ment publiée, soit en revues soit sous forme de recueils chez Dey­rolle puis à L’Arpenteur : Rai­son per­due, Dans la nuit des che­vaux, La Mer du Japon, Chute libre, La Tra­ver­sée nue, Sans rive. Il a publié aussi un superbe por­trait poé­tique du pia­niste et jazz­man blanc Bill Evans. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Poésie

Arthur C. Danto, Danto on Scully

Le poète et « son » double

Rares sont les peintres sus­cep­tibles de répondre au sou­hait que Danto for­mu­lait à tra­vers les mots de Scho­pen­hauer : « la sup­pres­sion et l’anéantissement du monde ». Le poète féru de pein­ture et d’histoire de l’art, érudit, amou­reux de l’érudition (mais qui pour son écri­ture la reje­tait) a décou­vert chez Scully « l’essence de la  dis­pa­ri­tion ». Dans son expres­sion­nisme abs­trait, la néga­tion n’exprime tou­te­fois plus rien de néga­tif mais dégage sim­ple­ment l’exprimable pur. Sur­git l’absence pro­je­tée par une pein­ture presque impos­sible que le créa­teur plus que tout autre a appro­chée en don­nant forme à un chaos ordonné, à un “rien” que la propre œuvre poé­tique de Danto explore. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Essais / Documents / Biographies, Poésie

Georges Picard, Merci aux ambitieux de s’occuper du monde à ma place

Picard entre Icare et Blériot

Georges Picard — du moins son épis­to­lier — se met en de sales draps. Non seule­ment il ne vit pas en bon père ou grand père de famille et cultive une misan­thro­pie crasse (à l’inverse de son cor­res­pon­dant qui a bas­culé l’âge venu dans le stupre du couple) mais — plu­tôt que finir en blai­reau de pro­vince — il se pique d’être un Blé­riot. Il fait la Manche à une cer­taine déso­béis­sance civile et non sans arro­gance. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Espaces ouverts, Essais / Documents / Biographies