Daniel Habrekorn, Du style de Léon Bloy

LChan­ce­lier de l’Etiquette volante

Quel plai­sir de retrou­ver Daniel Habre­korn ! D’autant qu’il est ici en son jar­din : la défense et illus­tra­tion de l’œuvre de Léon Bloy. Sans son thu­ri­fé­raire et créa­teur des édi­tions Thot, celui qui fut nommé « Le pachy­derme », « Le rhi­no­cé­ros ou encore « Le fou » ne béné­fi­cie­rait sans doute pas de l’écho qu’il mérite lar­ge­ment. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Chris Dolan, Une femme infréquentable

…mais si touchante !

Un jog­geur découvre, au petit matin, dans le Kel­vin­grove, un parc de Glas­gow, les corps de deux ado­les­cents tués d’une balle à bout por­tant dans la tempe. Les deux corps sont allon­gés, les mains se tou­chant presque. Les poli­ciers, vite sur place, voient arri­ver Maddy Shan­non, la sub­sti­tut prin­ci­pale du pro­cu­reur. Elle n’est pas vêtue pour aller sur une telle scène de meurtre avec sa jupe et ses chaus­sures à talons aiguilles. De plus, ce n’est pas sa place, mais elle s’impose face à Alan Coul­ter, l’inspecteur prin­ci­pal de la Divi­sion A, qui connaît trop bien ses manières. À l’autopsie, le légiste décèle que les deux gar­çons ont eu la bouche tailla­dée avec force, une bles­sure en croix. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Manguin, La volupté de la couleur

« Le peintre voluptueux »

Cest de ces mots que Guillaume Apol­li­naire dési­gnait Man­guin. Celui-ci resta tou­jours à la recherche de la paix suave à tra­vers ses nus, ses pay­sages médi­ter­ra­néens, ses scènes fami­liales comme ses natures mortes. Dans ce but, l’élève de Gus­tave Moreau quitta bien vite le sym­bo­lisme pour l’impressionnisme.
La volupté de la cou­leur  reprend qua­si­ment en cen­taine d’œuvres de celui qui fut l’ami de Matisse et qui a tou­jours prouvé dans ses œuvres d’une har­mo­nie chro­ma­tique auda­cieuse. Elle le rap­pro­cha un temps du fau­visme. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Beaux livres

Pierre Clastres, La Société contre l’Etat

« Il nous faut accep­ter l’idée que néga­tion ne signi­fie pas néant, et que lorsque le miroir ne nous ren­voie pas notre image, cela ne prouve pas qu’il n’y ait rien à regarder. »

La société contre l’Etat n’est pas la société où l’Etat ferait défaut. C’est la leçon essen­tielle de cet ouvrage de Pierre Clastres, eth­no­logue et connais­seur des socié­tés indiennes d’Amérique du Sud. Car, aussi sûre­ment que ces socié­tés sau­vages, clas­si­que­ment dites pri­mi­tives comme si elles étaient pre­mières, ne manquent pas d’Etat, ces socié­tés n’ont pas man­qué leur entrée dans l’histoire et la civi­li­sa­tion, tant il est vrai qu’elles se sont construites, à l’inverse de l’Occident, et par une pen­sée inverse de la société, contre l’apparition d’une ins­tance de pou­voir sépa­rée, l’Etat, source de chaos, puisque source de divi­sion sociale.
Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Yann & Co, Contes Saumâtres

Un bijou d’humour satirique

La cou­ver­ture qui ras­semble les héroïnes et héros de cette com­pi­la­tion de qua­torze récits com­plets est due au talent d’André Juillard. Ces his­toires ont été publiées en deux albums sous le titre Sales petits contes en 1997 et 1998. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée