Arni Thorarinsson, L’Ombre des chats

Quand les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être…

L’auteur de romans poli­ciers, plus que tout autre, a un regard porté sur le monde qui l’entoure. À tra­vers ses intrigues, il décrit les maux dont souffre une société, les situa­tions de crise, reflets da la réa­lité. Arni Tho­ra­rins­son fait, ainsi, décou­vrir celles de l’Islande d’une superbe façon. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Jeanne susplugas, Bases de données littéraires

Le des­sin et ses masques

Cédant dans son délire à la ten­ta­tion de la réa­lité, Jeanne Sus­plu­gas hante ses images de mots et ses mots d’images même si celles-ci gardent la tran­quillité des sta­tues — mais pas for­cé­ment celle de la Liberté – et pro­duisent l’intensité de fêtes païennes et de leur délire. Pour­sui­vant dans ce livre sa série de des­sins inti­tu­lés « Contai­ners » enta­mée en 2007, elle aligne des fla­cons de phar­ma­cie dont les noms sont rem­pla­cés par des seg­ments phras­tiques issus de ses lec­tures (Des­pentes, Ell­roy, Beig­be­der, Dar­rieus­secq, etc.). Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Erotisme, Romans

Miriam Cahn, Nous étions vieux

La mai­son de l’être

Miriam Cahn rap­pelle que nous ne sommes jamais si près de quelqu’un ou de quelque chose que de notre chaise. De la mai­son de l’être, elle est le plus fidèle ins­tru­ment. L’artiste s’y pose pour des­si­ner ses œuvres avant de les peindre à même le sol et par­fois de s’évader vers des ciné­mas, concerts, théâtres, gale­ries. Elle y revient sans cesse pour s’affronter à elle-même et don­ner sens à ce qui fait la médio­crité de l’existence quelles qu’en soient les pompes et cir­cons­tances. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Poésie

Juanra Fernandez & Mateo Guerrero, Gloria Victis — t.1: “Les Fils d’Apollon”

Gloire aux vaincus !

De l’Empire romain, la Grande His­toire a retenu le goût des citoyens pour les jeux du cirque, par­ti­cu­liè­re­ment les com­bats des gla­dia­teurs. Cepen­dant, les courses de chars consti­tuaient alors un des diver­tis­se­ments majeurs de la Rome antique. Les conduc­teurs de qua­drige sont des héros adu­lés du public. Sur leurs vic­toires, des parieurs risquent des for­tunes. La série Glo­ria Vic­tis place son action au cœur de ce diver­tis­se­ment, dévoi­lant les cou­lisses de celui-ci. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Les particules élémentaires (Michel Houellebecq/Julien Gosselin)

Une magni­fique et fidèle adap­ta­tion du roman majeur de Houel­le­becq

Dans le noir, il y a quelques lumières LED dis­sé­mi­nées tout autour de la scène, anti­ci­pa­tion futu­riste d’un contrôle omni­pré­sent. Après une pro­fé­ra­tion méta­phy­sique qu’une voix can­dide lar­moie dans le noir, on assiste à une pré­sen­ta­tion des per­son­nages. Il s’agit des der­niers moments del’odyssée humaine, racon­tée à tra­vers la misère affec­tive de deux frères aux carac­tères antinomiques.


Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Théâtre