Bernard Sarrut, Lettres à l’inconnu(e)

Amour de plume pour objet indiscernable

Le livre de Ber­nard Sar­rut est un symp­tôme du temps. Le Don Juan s’y fait pro­gram­ma­tique et par pro­cu­ra­tion. Pas besoin d’aller arpen­ter un sujet qu’il sait miné d’avance. Il s’épargne et exempte sa conquête poten­tielle des ava­tars de la chair. Cha­cun sait qu’elle est faible et se consomme avec date de fraî­cheur. L’amoureuse — poten­tielle ou hypo­thé­tique — res­tera une vue de l’esprit. Sans le moindre détail, elle demeure sous forme de « masse » (au sexe com­po­site). Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Eric Chevillard, Défense et illustration de Prosper Brouillon

« Gar­çon, l’addiction ! »

En guise de “final cut” à ses chro­niques dans Le Monde, l’auteur de L’autofictif expé­die un petit plai­sir au moment où — après avoir sué sous le joug du tra­vail imposé — il éprouve une sorte de nos­tal­gie du tra­vail accom­pli.
Pas d’émotion cepen­dant mais le rire et ce, en fidé­lité à ce pour­quoi il était payé dans le jour­nal du soir. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Jean-Philippe Toussaint, Made in China

Nuits de Chine

Quit­tant pro­vi­soi­re­ment le roman après les 4 tomes du Cycle sur Marie (il va repa­raitre en octobre sous le titre  M.M.M.M.), avec Made in China Jean-Philippe Tous­saint publie un récit appa­rem­ment anec­do­tique sur le tour­nage en Chine du film The Honey Dress”(“La robe de miel”). Ce film reprend une scène du pro­logue de Nue où sa Marie créait une telle robe qui atti­rait les abeilles. Mais le livre dépasse l’objectif pre­mier en deve­nant une sorte de roman et un essai sur la lit­té­ra­ture. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Ben Lerner, La haine de la poésie

Tue luth

Après avoir ten­ter de tuer tout dog­ma­tisme en le théo­ri­sant, Ben Ler­ner pour­suit son déblayage lit­té­raire en disant leur fait aux poètes quelle qu’en soit l’engeance. Par­nas­siens ou de la rue ; Keats ou Dickin­son, tous en prennent pour leur grade sauf le « pire poète de l’histoire » : Topaz Mc Gonag­gall. Dans ce cas, l’obligation de faire confiance à l’auteur est totale : nous igno­rons tout de ce maître du ratage. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies, Poésie

Annie Cohen-Solal, Un jour, ils auront des peintres

Patries et patrimoines

Le livre d’Annie Cohen-Solal a beau­coup vieilli. D’autant que cette étude his­to­rique de l’avènement des peintres amé­ri­cains se contente sou­vent de peu. S’en tenant à l’apparente « objec­ti­vité » fac­tuelle, l’historienne ne sent pas tou­jours ce qui se cachait des­sous.
Sa vision se limite à une sorte de wes­tern bien terne et dicho­to­mique entre l’ancien monde et le nou­veau. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies, On jette !