Don DeLillo, Zéro K

L’éter­nité c’est long, sur­tout vers la fin

ro K désigne  le degré zéro sur l’échelle de Kel­vin, soit  le zéro absolu (- 273,15 degrés Cel­sius), la tem­pé­ra­ture la plus froide phy­si­que­ment pos­sible attei­gnable. Mais c’est aussi chez De Lillo  le nom du pro­gramme auquel sont sou­mis les corps cryo­gé­ni­sés de riches indi­vi­dus dans l’attente d’une  renais­sance pro­mise par les concep­teurs du pro­jet dit plus géné­ra­le­ment de « La Conver­gence ». Lequel s’incarne dans un com­plexe laby­rin­thique, froid et neutre implanté au Kaza­khs­tan, où le sexua­gé­naire et richis­sime finan­cier new-yorkais Ross Lock­hart convie son fils Jef­frey, nar­ra­teur du roman épo­nyme, pour assis­ter  à la « tran­si­tion » de sa com­pagne, Artis, atteinte d’une mala­die incu­rable et sur le point de fran­chir le pas vers l’immortalité. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under On jette !, Romans

Guillaume Basquin, Jacques Henric entre image et texte

Les jambes de cul-de-jatte

Depuis son pre­mier livre Archées  (coll. Tel Quel, 1969), comme à tra­vers ses des­sins, pho­to­gra­phies et chro­niques (in Art Press entre autres), Jacques Hen­ric des­sine une « Poli­tique » par­ti­cu­lière. Guillaume Bas­quin en fait le tour et rap­pelle comme l’auteur des­sine l’histoire des êtres et du monde en met­tant à mal au besoin les doc­trines, théo­ries, sys­tèmes même s’il com­mit lui-même des « erreurs » qu’il assume — jadis membre du P.C. et — à un degré moindre — de Tel Quel jusqu’à sa « plai­sante » dérive maoïste. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies, Poésie

Marc Alpozzo, Partir — Cartographie de l’errance

Voyage autour de sa chambre

Le génie du lieu forain semble offrir un prix sup­plé­men­taire à la conquête de l’homme : il se veut tou­jours un Don Juan des espaces. Pour preuve, ces cohortes de retrai­tés qui arpentent le monde à la conquête d’une géo­gra­phie sur cata­logue. Ita­lie, Espagne, Tur­quie, USA, Gala­pa­gos tout est bon dans le cochon du tou­risme. Mais c’est bien igno­rer ce qu’il en est du dépla­ce­ment. Celui que nous pro­pose Alpozzo — spé­cia­liste de la lit­té­ra­ture par cor­res­pon­dance — est d’une autre enver­gure. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Espaces ouverts, Poésie, Romans

Gérard Berréby, Comme une Neptune

Tout ce qui reste

S’habillant en déesse pour saluer Marisa Cor­nejo, Gérard Ber­réby pra­tique — en pois­son volant — la poé­sie du zig dans le zag. Chaque vers comme une vague est l’occasion de quelques pépites même lorsqu’il s’agit de par­ler — sans doute ? — de quelques amours (presque) ratées : « Te souviens-tu com­ment nous / ne l’avons pas fait ? / Phé­no­mènes /cosmiques / extra­or­di­naires /Artiste sans cura­teur /Rêve de per­for­mance et /d’allaitement ». L’hommage ne se contente en rien de la com­ponc­tion d’usage du « fine usage » de l’amour cour­tois. Pas plus d’ailleurs de por­no­gra­phie. L’auteur nour­rit d’autres buts. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Poésie

Dans l’opulence des nuits et des jours : entretien avec Djemila Khelfa

Djemila Khelfa (photo Que­tin Caf­fier) tra­verse le temps : il n’a pas de prise sur elle. A cela une rai­son majeure : l’icône n’est pas une image, elle est habi­tée. Outre sa beauté, la bous­cu­leuse des idées reçues prouve au fil des jours son intel­li­gence et une éner­gie com­mu­ni­ca­trice. Elle reste la mouche de bien des coches avec pour devise : qui m’aime me suive. Les autres n’ont qu’à pas­ser leur che­min. Issue du quar­tier des Min­guettes de la ban­lieue lyon­naise, elle est deve­nue Reine des nuits pari­siennes et source d’inspiration pour de nom­breux sty­listes, elle pose pour des cam­pagnes Her­mès, YSL, Comme des gar­çons. Andy Wha­rol anti­ci­pait sa moder­nité en disant : ” Je trouve Dje­mila par­fai­te­ment gra­phique, elle est le pro­to­type de la femme de l’an 2000″. Pour preuve, elle est un modèle de Mon­dino et la Muse de Pierre Et Gilles. Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Entretiens