Simone Weil, L’agonie d’une civilisation

Vieux sud

Dans ces pages écrites en 1941 et 1942 et publiées — au moment où Simone Weil est déjà à Londres — dans le numéro des Cahiers du Sud de Joe Bous­quet inti­tulé « génie d’Oc et l’homme médi­ter­ra­néen », l’auteure pré­sente son inter­pré­ta­tion aussi mys­tique que poli­tique de la méta­phy­sique occi­tane. L’objectif est ambi­tieux : « L’esprit de la civi­li­sa­tion d’oc au XIIe siècle, tel que nous pou­vons l’entrevoir, répond à des aspi­ra­tions qui n’ont pas dis­paru et que nous ne devons pas lais­ser dis­pa­raître, même si nous ne pou­vons pas espé­rer les satis­faire » dit-elle sous forme de voeu presque pieux. Car cette concep­tion du monde fut anéan­tie si bien que l’espoir d’un retour reste une hypo­thèse vague. Com­ment retrou­ver le concept clé de « par­tage » source de cet âge d’or ? Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies, Poésie

Eugène Guillevic, Ouvrir, Poèmes et proses 1929–1996

Ouver­ture en fondu dans la lumière du soir

Ouvrir  ferme la tri­lo­gie post­hume du poète, après  et Accor­der le livre recense et pré­sente une cen­taine de textes en prose et en vers. Ils ont été édi­tés préa­la­ble­ment en tirages limi­tés. Cer­tains textes sont inté­res­sants, d’autres plus anec­do­tiques. Entre autres lorsque le poète se fait paro­lier de chan­son. L’ensemble est com­plété par un dos­sier impor­tant qui pré­cise les liens que Guille­vic entre­tint avec les peintres qu’il accom­pa­gna sou­vent dans des livres d’artiste. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Vincenzo Pezzella, Omaggio a Toto

« L’uomo dis­cende dalla scim­mia, io no per­ché sono racom­man­dato » (Toto)

Anto­nio De Cur­tis Gagliardi Ducas Com­nène de Byzance, dit Toto, est né le 15 février 1898. Il s’est fait connaître sur les scènes napo­li­taines et romaines bien avant d’entamer une car­rière ciné­ma­to­gra­phique qui ne le fera, d’ailleurs, jamais renon­cer au théâtre. L’originalité de son jeu comique, fondé sur la pan­to­mime reste lar­ge­ment mécon­nue en France. Dès son pre­mier film en 1937 “Fermo con le mani !”, sa per­son­na­lité est alors défi­ni­ti­ve­ment affir­mée et dérou­tante. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Echos d'Italie / Echi dell'Italia, En d'autres temps / En marge, Poésie

Marion Tivital, Silences

Marion Tivi­tal : le monde comme anti-représentation

Marion Tivi­tal crée une image par­ti­cu­lière : elle ne cherche pas à ras­sem­bler un monde ni à le défaire. Il ne s’agit plus de témoi­gner du réel mais d’en offrir un pré­cis. La suite des images crée une ryth­mique de l’Imaginaire là où le vide, la vacuité ou l’effacement sont en jeu et ne peuvent être atteints que par une telle approche afin de tou­cher l’esprit humain. L’artiste crée des struc­tures presque pures au sein de la matière du monde. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Jean-Claude Pecker, Lamento 1944–1994

L’innom­mable

Jean-Claude Pecker est né à Reims en 1923. Il est astro­phy­si­cien, pro­fes­seur hono­raire au Col­lège de France et membre de l’Académie des Sciences. Il a publié de très nom­breux livres scien­ti­fiques ainsi que des ouvrages d’art et de poé­sie. Ce texte prend dans son œuvre un sens par­ti­cu­lier : il a mis 50 ans avant de pou­voir l’écrire et 10 ans pour le faire. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Non classé