Thomas Bronnec, En pays conquis

Un roman de politique-fiction très noir

L’intrigue de En pays conquis s’appuie sur une situa­tion très actuelle. Certes, il s’agit d’un roman sombre, paru pré­cé­dem­ment dans la Série Noire, mais les évé­ne­ments, les ana­lyses, les péri­pé­ties mises en scène se conjuguent tout à fait aux élé­ments de fic­tion. On n’est jamais loin de dis­po­si­tions poli­tiques réelles pré­sentes ou ayant eu lieu dans un passé récent.
L’art de l’auteur passe par cette capa­cité à réunir ces élé­ments pour for­mer un tout bien cohé­rent. Il avance des expli­ca­tions, des hypo­thèses sur l’évolution poli­tique qui relèvent d’une ana­lyse fine du pay­sage actuel avec une caste gou­ver­ne­men­tale à bout de souffle, à bout d’idées et une popu­la­tion de plus en plus atten­tive aux fal­la­cieuses sirènes popu­listes de tous poils. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Jan Van Imschoot, Amore Dormiente (exposition)

Secousse augu­rale

Jan Van Imschoot est né à Gand mais vit et tra­vaille en France depuis 2013. Peintre jusqu’au bout des ongles, il explore les pos­si­bi­li­tés d’une pein­ture à forte charge cri­tique et dra­ma­tique. Eru­dit et esthète, il par­sème son oeuvre de nom­breuses réfé­rences artis­tique (Tin­to­ret, Goya, Matisse, Luc Tuy­mans, etc.). Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Yannick Lahens, L’Oiseau Parker dans la nuit et autres nouvelles

Les amants de la nuit

Les nou­velles réunies ici ont paru entre 1994 et 2006. Elles annoncent les romans pos­té­rieurs de la créa­trice haï­tienne. S’y découvrent déjà des visions quasi magiques de l’île mais aussi sa vio­lence. Tout se mêle : croyances cha­ma­niques et dif­fi­cul­tés vitales ense­men­cées néan­moins de mer­veilleux pour sur­vivre. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Nouvelles

Roger Seiter & Pascal Regnauld, Trou de mémoire — Intégrale

Moi en émois

18 ans après la sor­tie du mémo­rable – si l’on ose dire - Memento de C. Nolan, et la saga bédéique du mythique XIII la quête d’un amné­sique en recherche de son iden­tité pour­rait paraître conve­nue. Mais il n ’en est rien ici, pas seule­ment parce que la bande des­si­née n’est pas le cinéma mais parce que le scé­na­rio malin, tout en fausses pistes,  concocté par R. Sei­ter tient la route et est bien sou­tenu par la sombre charte gra­phique de Pas­cal Regnauld. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Georges Didi-Huberman, Ninfa Dolorosa. Essai sur la mémoire d’un geste

Toute image est fuit d’une migration

Quatrième volume de la série Ninfa, celui-ci est une ana­lyse et une enquête sur les gestes de lamen­ta­tion, lorsqu’un défunt se voit pleu­rer par une mère (Mater dolo­rosa), une épouse ou une jeune sœur (Ninfa dolo­rosa). L’auteur entame sa recherche à par­tir d’une pho­to­gra­phie de Georges Mérillon inti­tu­lée la Pietà du Kosovo (1990) et des ques­tions qu’elle a sou­le­vées dans les médias — offus­qués -  comme elle a sidéré cer­tains artistes contem­po­rains dont Pas­cal Convert qui a écrit de superbes mots sur cette révul­sion. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Essais / Documents / Biographies